La tournée d’Alpha Condé intrigue !

Près de huit ans de dèche noire, à n’en plus finir ! La Guinée profonde, périphérique et même la capitale semblaient être oubliées par Alpha Condé, président « démocratiquement élu », selon des observateurs étrangers. Le minimum est absent : l’eau courante, les infrastructures scolaires, sanitaires et routières sans compter les routes.

Huit ans après, on attend la concrétisation des nombreuses promesses de campagne de 2010. Sur les faits, rien. On ne compte pas les hôtels dont les discours programmes n’en ont jamais parlés. En omettant pendant près de dix ans, toutes les promesses faites, autosuffisance alimentaire, réalisation des routes, des ponts, d’écoles, etc., PPTE, corridor minier avec Rio-Tinto, partenariat avec les Chinois, PNDES, etc., Alpha Condé a abusé de ceux qui l’ont élu. Dix ans environ au pouvoir, la patience aura été longue.

Pourquoi, c’est au crépuscule de son départ constitutionnel qu’il fait des tournées pour faire poses de première pierre ici, promesses farfelues-là et attaques d’opposants de l’autre côté ? Qu’a-t-il fait de ses 8 ans de gestion ? Des PPTE, de sa menace de lutte contre la corruption et les grands détournements ?

A y voir de près, Alpha Condé cache bien quelque derrière ses tournées tardives dans l’arrière-pays, au moment même où des voix s’élèvent pour évoquer un 3è mandat. Le safari de Condé intrigue. Mais tout finira par être su.

Jeanne Fofana, correspondant www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.