La Juventus l’emporte malgré le penalty de Ronaldo

La Juventus a remporté lundi soir une simple victoire en Serie A. Le champion national n’a pas eu d’enfant au bas de sa classe Chievo.

Cristiano Ronaldo a raté un penalty en deuxième mi-temps, mais la Juventus n’a pas fini à la fin. L’équipe de Massimiliano Allegri est également en championnat après vingt manches en Italie et compte neuf points de plus que son poursuivant Napoli.

La Juventus n’a pas eu à faire d’efforts excessifs pour mettre Chievo à genoux. La formation d’Allegri, qui mercredi dernier dans la Jeddah d’Arabie saoudite grâce à un but de Ronaldo aux dépens de l’AC Milan, s’est emparée de la Supercoppa (1-0), sans toutefois disputer un gros match, mais a été prudente avec ses chances et a su lancer le jeu en finale en première période. Le score a été ouvert après quinze minutes de jeu par Douglas Costa.

L’attaquant de l’aile brésilienne marchait avec le ballon de loin et donnait ensuite le gardien Stefano Sorrentino avec un score d’environ 20: 1-0. Cela signifiait son premier but pour Douglas Costa cette saison dans toutes les compétitions. Chievo était dans la phase d’ouverture encore dangereux par le biais de Riccardo Meggiorini, qui avait forcé Mattia Perin à un sauvetage, mais secouer sérieusement la Juventus n’a pas été apporté un instant. Dans la dernière minute de la première mi-temps, Emre Can a signé pour le 2-0: après un bon travail préparatoire de Paulo Dybala, l’Allemand a facilement avancé le ballon.

En seconde période, Juventus recherchait un troisième but. Alex Sandro se rapprochait du 3-0 peu après la pause, mais le tir du défenseur était bien joué par Sorrentino. Le gardien de but, âgé de 39 ans, a joué un match méritoire et, après 53 minutes, il s’est encore distingué en donnant un coup de pied de réparation à Ronaldo. La superstar portugaise a été autorisée à construire à partir de onze mètres après un handball de Mattia Bani, mais sa tentative a été rejetée du coin par Sorrentino. Le gardien de Chievo a ensuite effectué de bonnes opérations de sauvetage, mais a dû pêcher une troisième fois six minutes à l’avance. Federico Bernardeschi a donné le ballon d’un coup franc sur la tête de Daniele Rugani, qui a ensuite inscrit le score totalement libre.

https://www.goal.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.