La député Mariama Tata embarrasse l’UFDG

C’est l’une des grosses conséquences de laisser parler chacun et n’importe qui au sein des formations politiques. A l’UFDG, c’est encore le mélodrame avec Mariama Tata Diallo, députée qui s’en est prise à Makanéra Kaké, parce que celui-ci a claqué la porte pour rejoindre le RPG. Cette élue a donc embarrassé son parti.

Ousmane Gaoul Diallo patron de la com de l’UFDG était obligé de rectifier le tir et de recadrer la dame : « D’abord, il faut regretter les polémiques inutiles qui sont en train de se passer entre certains de nos responsables et monsieur Makanéra lui-même. Est-ce qu’il faut rester à la déclaration du chef de file de l’opposition qui a d’abord salué tous les efforts que Makanéra a fournis pendant le temps qu’il était notre collaborateur au sein cette l’opposition républicaine ? Puis, on lui a souhaité bonne chance dans ses nouvelles aventures politiques qu’il entreprend, tout en espérant qu’il va rester dans cette dynamique pour le changement, pour l’alternance et pour la démocratie, ce qui est essentiel pour lui. »

Pour le coordinateur de la communication de l’UFDG il n’est pas nécessaire aussi que des personnes, « quel que soit leur bord politique se jettent dans les attaques qui touchent la dignité de la personne, c’est quelque chose qui est absolument condamnable. Ce sont des choses que nous n’acceptons pas et pour ça, nous ne voulons pas aller dans ce type de considération», tranche-t-il à Média Guinée.

Tata le comprendra à ses dépens, en s’attaquent à la vie privée de Makanéra. Débat de caniveau.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.