“La Constitution guinéenne est menacée’’ prévient Cellou Dalein Diallo

Suite à la destitution du Président de la Cour Constitutionnelle, Kéléfa Sall,  par un  groupe de 8 frondeurs, le Chef de file de l’opposition guinéenne a réagit.

Invité jeudi matin dans l’émission les ‘’Grandes Gueules’’ chez nos confrères d’Espace fm, Cellou Dalein estime que ces manœuvres orchestrées depuis le palais Sékhoutouréya a un agenda caché. Il accuse le Président Alpha Condé d’être à l’origine de cette situation, pour faire passer son fameux projet de troisième mandat.

Extrait:

‘’Je ne sais pas si la destitution st fondée, parce que selon mes informations, elle n’est pas fondée. M . Kéléfa Sall est élu pour 9 ans. Il semble qu’on ne peut pas le démettre comme ça sur la base des arguments qui ont été développés par ses collègues en disant, c’est nous qui t’avions élus, aujourd’hui, on te retire notre confiance. Dès lors que la loi a prévu qu’il est élu pour 9 ans, on n’est pas au terme de son mandat.

Je pense que Kéléfa Sall a déjà affirmé son opposition  au troisième mandat. Il avait rappelé que le deuxième mandat était le dernier pour M. Alpha Condé, il avait souhaité même qu’il ne se laisse pas entrainer par les sirènes révisionnistes. Je pense que tout est lié à ça. Il semble que M. Alpha Condé est décidé de s’engager dans un troisième mandat. Et le verrou pour la limitation du nombre de mandats c’est Kéléfa Sall. Je pense que notre démocratie est menacée, il faut lancer un appel à tous les guinéens, à tous y compris les journalistes que vous êtes pour qu’on se mobilise  pour sauver notre pacte républicain, pour sauver notre démocratie, parce qu’au delà de nos casquettes politiques  il faut sauver notre Constitution qui est sérieusement menacée’’, prévient le Président de l’UFDG.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.