La cause d’une grève inaboutie

Le tandem USTG-CNTG est-il voué à l’échec, à cause notamment de la réplique attendue du camarade Aboubacar Soumah contre les sieurs Louis Mbemba et compagnies ? On est tenté de le croire. En effet, au cours de ses sorties médiatiques, ‘’le rebelle d’Alpha Condé’’ s’est bien occupé du clan d’en-face. Ce qui fait dire à certains que la grève, en dépit de sa légitimité risque de tourner court. Ou du moins perdre de sa vigueur, à cause notamment de la désunion des syndicalistes mais surtout de leurs objectifs différents.

Le camarade Soumah quant à lui ne se fait aucune illusion. Le tandem CNTG-USTG est plutôt opportuniste, selon le syndicaliste, ajoutant qu’il veut faire semblant d’aller en grève afin de « se sucrer auprès du gouvernement comme ils en ont l’habitude. Donc, c’est pour cela que nous nous sommes dits que ce n’est pas la peine de nous impliquer, parce que ce sont des responsables qui ne sont pas honnêtes avec le peuple, ils ne cherchent que leur propre intérêt, une fois qu’on leur remet de l’argent, c’est fini et avec cette grève c’est jusqu’à un certain niveau, elle n’aboutira même pas. »

Aboubacar Soumah sur mosaïque Guinée entend faire payer ses pairs d’en face toute leur outrecuidance qui s’est traduite par une traitrise historique. On se rappelle que Soumah et ses affidés avaient été livrés à la vindicte par Louis MbembaSoumah et les autres dont K au carré et Damantang Camara. Mais, il a tenu bon. Il refusé d’être corruptible, même si, à un moment donné de la grève, son mouvement a été assimilé à un projet politique. En réalité il n’en était pas un. Aujourd’hui, beaucoup a passé sous les ponts. Louis Mbemba et Cie recoltent ce qu’ils ont semé : la traitrise et la corruption.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.