Kassory fuit les médias privés : les raisons invoquées ?

« L’absence du Premier ministre n’est pas un problème de personnes, n’est pas un problème de radio spécifique. Parce que je précise qu’il y a d’autres radios comme Lynx FM et Sabari FM qui ont écrit et ont voulu l’avoir en même temps et le même jour. Il ne pouvait pas donc donner la priorité à une radio et laisser les autres. »

Voilà la première raison invoquée par le chargé de com de la Primature. Farfelue à souhait, cette raison ne saurait suffire pour convaincre l’opinion. C’est ainsi que Dian Diallo pour se faire ‘’absoudre’’ tance : « Radio Espace a un objectif commercial. Quand on annonce donc que le Premier ministre passe sur cette radio, les annonceurs aussi viennent parce que ça augmente l’audimat. Mais, nous, on a un objectif pédagogique de communication, à savoir que le Premier ministre puisse s’adresser à un large public.C’est vrai que Espace a une grande audience, mais nous avons estimé que Espace, et ça c’est la troisième raison, avec parfois 5 à 6 journalistes pour une émission d’une heure ou de deux heures maximum y compris les publicités, l’invité n’aura pas le temps de répondre à toutes les questions convenablement pour bien expliquer à l’opinion, donc au peuple. » La bande à Lamine Guirassy saura apprécier.

En attendant, Dian Diallo estime que la primeur du passage du PM devrait être accordée à la télévision nationale : « J’ai souhaité professionnellement, en tant que responsable de la communication de la Primature, qu’il passe d’abord sur la télévision nationale. Et puis, toutes les autres radios auront ensuite la latitude de l’avoir dans leurs émissions », se défend le chargé de com, dans une interview accordée à Guinée matin.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.