Dernières infos

Kankan/Carnet rose : Le journaliste de la radio Horizon FM, Demba Kéita s’envole en noce avec la belle et ravissante Fatim Kaba

Kankan/Carnet rose : Le journaliste de la radio Horizon FM, Demba Kéita s’envole en noce avec la belle et ravissante Fatim Kaba

Journée inoubliable pour notre journaliste reporter de la radio Horizon Fm Kankan et correspondant en langue locale de la radio Espace FM, Demba Keita, qui en ce vendredi 8 septembre 2017, a bien accepté de mettre la bague au doigt de la ravissante Fatoumata  Kaba élève en classe de 12ème année au complexe scolaire de Karifamoriah.

Les cérémonies ont eu lieu dans la grande mosquée de Karifamoriah et dans les locaux de la Mairie de Kankan en présence des sages, parents, amis et collaborateurs des deux tourtereaux.

C’est aux environs de 10 heures, que la cérémonie religieuse et traditionnelle a débuté par un long récital proposé par le parolier manding, le griot Ayouba Kouyaté.

Dans son intervention, il ressortira l’importance du mariage, basé sur la confiance et la patience, deux choses sans lesquelles selon lui, aucune union n’est possible.

Ensuite, ce fut au tour de l’imam de la grande mosquée de Karifamoriah de prodiguer lui aussi de sages conseils au  nouveau couple avant de les unir au nom des principes islamiques, par la lecture de la sourate Al Fatiha.

Cela fait, Ayouba Kouyaté, le griot intellectuel, comme on le surnomme dans cette région de la savane ne cache pas son émotion.

« Demba est un homme ! C’est un pur produit du Mandingue ! C’est aussi un homme de culture. Aujourd’hui nous sommes tous réunis dans cette grande mosquée de Karifamoriah, pour l’accompagner dans cette période marquante de sa vie. Nous griots sommes là dans ce cadre et c’est la fête à Karifamoriah » !

Dans l’après midi  après un petit détour dans un salon de coiffure de la place, pour sublimer encore plus la douce Fatim Kaba, le  cortège des mariés fera son apparition dans la cour de la mairie de Kankan.

Là-bas, un officier d’état civil, après les avoir lu quelques passages sur les droits et devoirs qui requièrent  la vie en couple dans notre pays, les fera mettre les bagues au doigt en guise de fidélité.

Après avoir réitérer leurs amour devant Dieu et devant les hommes, le nouveau mari nous a confié sa joie et quelques petits secrets.

« Je suis très comblé de joie ! Fatim Kaba, c’est un don du ciel. Ce nom je l’ai beaucoup aimé parce que ma mère aussi porte le même prénom. Les mots me manquent pour exprimer tous ce que j’ai comme émotion ».

Enfin, c’est par une très belle prestation artistique, que cette célébration du mariage de notre confrère s’est soldée. Que Dieu accorde une très longue Vie, santé et prospérité, à notre confrère, amie et collaborateurs Demba Keita, dans sa nouvelle vie de couple avec la sublime Fatim Kaba.

CHEICK-SEKOU BERTHE, Correspondant www.kababachir.com à Kankan

A propos de l'auteur

Articles similaires