Kankan: Utilisation des smartphones, un atout qui reste à désirer !

Avec le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication, les smartphones ou communément appelé les téléphones de luxe sont majoritairement utilisés par  les jeunes de la nouvelle génération.  Cependant,  à Kankan, nombreux sont ces jeunes qui ont du mal à profiter à fond des fonctionnalités. Notre correspondant basé dans la localité s’est intéressé au phénomène.

En dépit des multiples fonctionnalités qu’offrent ces appareils de dernière génération aux jeunes utilisateurs, ils pourraient aussi avoir un sens d’éducation, de savoir et de culture. C’est qui résume cette intervention du spécialiste chargé de la maintenance informatique de l’Université Julius Nyerere de Kankan, Aboubacar Soumah « Selon mes constats, les enfants utilisent très mal ces appareils smartphones. Ce sont les appareils qui ne sont pas là justement pour faire les plaisirs ou autres, mais plutôt, ils ont un autre sens ».

Poursuivant, cet amoureux de l’informatique, invite les jeunes à être au rendez-vous des NTIC « Ce que je veux faire comprendre à la jeunesse, c’est d’utiliser ces téléphones androïd à bon escient. On a des connexions internet qui nous permettent d’être sur les plateformes et d’être en contact avec le monde extérieur. Mes frères et sœurs, essayons de profiter de l’internet pour nous mettre à  jour ».

Interrogée sur ce sujet,  Nabinty Diaby, pharmacienne parle de ce qu’elle fait à  longueur de journée avec sa tablette. « J’utilise ma tablette pour me connecter sur facebook, dès fois sur instagram et autres. Je navigue aussi sur les applications de jeux ». dit-elle!

Quant à Ibrahima kalil Koné, étudiante en Lience 2 documentation,  les appareils électroniques ont une portée qui dépasse la simple navigation sur les réseaux sociaux. Selon lui, ces téléphones androïd peuvent remplacer l’ordinateur pour ceux qui savent l’utiliser « tout le monde  n’a pas les mêmes possibilités de se procurer un ordinateur. Mais avec ces téléphones, on peut travailler aussi bien qu’un ordinateur ».

A noter que malgré la disponibilité des tablettes Sincery dans certaines institutions d’enseignement supérieur du pays, comme celle de Kankan, les étudiants les trouvent moins utiles que les smartphones sur les marchés, à cause du manque d’applications comme facebook, messager, instangram etc.

Enfin, précisons que malgré leurs importances, ces smartphones représentent aussi un véritable danger pour la jeunesse.

El hadj Fodé SOUMAH, www.Kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.