Kankan : Une nouvelle perspective pour des agents douaniers des régions de Kankan et Faranah !

Soixante (60) agents et cadres de la région douanière de Kankan, viennent de boucler ce vendredi 22 Décembre 2017, une session de formation sur le renforcement des capacités en maitrise des techniques douanières. C’était en présence des cadres régionaux, préfectoraux et communaux de la région administrative de Kankan que s’est déroulée la présente cérémonie de clôture

Présidée par le gouverneur de région, le Général Mohamed Gharé, cette cérémonie a mobilisé au centre de formation professionnelle Ho-Chi-Min, tous les cadres de la douane des régions de Kankan et de Faranah.

Durant 15 jours de formation, les différents formateurs ont véhiculé à travers les différents modules notamment la législation douanière version 2015, le tarif exténué commun, en vigueur depuis janvier 2017,   la convention transfrontalière inter- Etats, le renseignement et l’analyse des risques, le contrôle douanier, la lutte contre les fraudes et le contentieux douanier.

Commandant Faramny Dioubaté, Directeur régional des douanes de Kankan, cette formation vient à point nommé « Nos agents déployé sur le terrain avaient quelques petits problèmes. Au cours de cette formation, beaucoup d’anomalies ont été corrigées surtout en termes de dédouanement des marchandises. Je pense bien, ils pourront mieux pratiquer ces enseignant reçus, sur l’ensemble des activités douanière car ils ont à leurs possession, tous les outils nécessaires dans l’exercice de leur mission de service public de la douane ».

Dans son discours de clôture, le gouverneur de Kankan, Général Mohamed Gharé, a remercié le président de la république le Pr Alpha condé pour sa réforme engagée au niveau du service de défense et de sécurité. « Ce service à trois piliers. Le 1er, c’est la discipline, 2ème  la formation et le 3ème, est l’équipement. Au sortir de cette formation, les soldats de l’économie guinéenne, qui sont les douaniers,  redoubleront d’effort pour l’atteinte des résultats qui sont autres que l’amélioration des recettes douanières.».

  A préciser que cette séance de formation a débouché sur l’engagement de chaque participant. Ils se  réjouissent de la qualité de la formation qui vient approfondir d’avantage leur savoir-faire dans le secteur douanier.

       El hadj Fodé SOUMAH, correspondant www.Kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.