Kankan : Un étudiant de 25 ans s’est atrocement donné la mort!

Dans la journée du dimanche 03 Décembre 2017, un étudiant d’une vingtaine d’années s’est atrocement  donné la mort après avoir quitter l’église.

Il s’agit bien de Lè Faya Voté Tolno, étudiant de l’université Julius Nyerere de Kankan, département des Lettres Modernes, semestre 1(L1), qui a mit fin à sa vie.

L’acte s’est déroulé dans le quartier Bordo commune urbaine de Kankan.

Selon le témoignage recueillis auprès de son tuteur, la victime souffrait d’une dépression mentale qui aurait commencé une semaine avant son suicide.

«D’habitude je me lève avant lui. Mais Ce dimanche matin, brusquement il est sortir pour aller se refugier quelque part. Entre temps, on m’appelé que Tolno est tombé en face de la station. Arrivé sur le lieu, je lui ai trouvé entrain de se lamenter en disait, « Maman pardonne moi, j’ai pêché contre vous ».  Quand je lui demandé, il répéte les mêmes choses. Ainsi, il m’a demandé qu’il veut aller l’église pour la prière. On n’est allé. Au retour à la maison, il me dit qu’il va reposer. Moi je suis sortir derrière la cour. Soudain, on m’appelé que Tolno s’est éventré. J’étais traumatisé. C’est ainsi que les voisins sont venus le transporter  à l’hôpital régional de Kankan où il succombera à ses blessures..» explique Nima Jean Tolno, étudiant au département de philosophie L3 semestre 5 oncle et tuteur de la victime.

A préciser que les deniers mots retrouvés dans une lettre que ce jeune étudiant originaire de la localité Wouladén dans la sous préfecture de Nongoa, préfecture de Guéckédou a écrit avant de mettre fin à ses jours.

 « Je suis venu dans la vie pour vivre comme vous, mais aujourd’hui j’ai rencontré beaucoup d’ennemis, commençant dans mon village et le reste du monde, les ennemis ont menti sur moi pour mettre fin à ma vie, tantdis qu’ils ont tué, pêché, menti, escroqué sans être tué, donc je dis au monde que toute personne qui a contribué à ma mort sera maudite durant toute sa vie c’est depuis mon village que le coup a été préparé eh ! Le monde pensé à moi, qui est parfait?» A-t-il écrit

Aux dernières nouvelles, le corps de Lè Faya Tolno a rejoint son village natal Wouladén dans   Guéckédou où il sera inhumé ce mardi 05 décembre 2017.

        El hadj Fodé SOUMAH correspondant www.kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.