Kankan : Sékou Koudouno du balai citoyen, sans détour, se paie la gueule du préfet Aziz Diop !

Le préfet de Kankan Aziz Diop, depuis sa récente sortie médiatique pour soutenir un éventuel 3ème Mandat du président, fait l’objet de toutes les critiques à travers le pays. SEKOU KOUNDOUNO leader de la cellule balai citoyen, invité  en direct dans l’émission de la rédaction  politique « A l’horizon des actualités », n’a pas fait de cadeau au premier magistrat de la préfecture de Kankan.

D’après Sékou Koundouno leader de la cellule balai citoyen, le préfet de Kankan, a  complètement failli à ses fonctions d’administrateur civil.

« Nous n’en voulons pas trop a M. AZIZ DIOP c’est quelqu’un qui n’a jamais fait l’école nationale d’administration. Il ne sait même pas comment l’administration se gère, il n’a aucune maitrise de l’administration et ne sait donc pas que l’élément primaire dans ce cadre, est la neutralité et l’impartialité. L’administration ne doit en aucun cas, être une administration militante et partisane, ce n’est pas moi qui l’enseigne c’est les plus  grandes écoles de la sous-région et du monde qui l’enseignent. Donc en  tout état de cause, un administrateur territorial qui se comporte en militant et sympathisant ou du moins en sirène révisionniste, ne mérite même pas le titre de chef d’un district».

A en croire Sékou Koundouno, après avoir tenue ces propos soutenant un éventuel 3ème mandat du président de la république, Aziz Dion risque, une interpellation de la cour pénale Internationale.

« En tout état de cause, le dossier AZIZ DIOP est déjà clos au niveau du balai citoyen et M. AZIZ est déjà dans les répertoires comme l’un des  promoteurs d’un troisième mandat. En tout cas que ce soit à court ou à long terme, soyons convaincu que la cour pénale internationale tôt ou tard l’interpellera pour ces délits et manquements qui violent  la loi,  la constitution et les conventions auxquelles notre nation adhère».

Enfin, il a  aussi mis en garde toute l’opinion publique contre la tenue de tout message visant à encourager un éventuel troisième mandat du président de la république.

CHEICK-SEKOU BERTHE, CORRESPONDANT www.kababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.