Kankan: Ouverture d’une session de formation des formateurs régionaux et préfectoraux!

Conformément au plan stratégique de formation élaboré à Serédou, le ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation à travers son centre national de formation et de perfectionnement des cadres et élus locaux en partenariat avec le PACV, a lancé ce jeudi 10 mai 2018,  un atelier de formation des formateurs régionaux et préfectoraux des régions de Kankan et Faranah.

Cette session de formation, qui se tient dans salle de lecture de la bibliothèque de l’université Julius Nyerere de Kankan,  regroupe 58 cadres et élus locaux des collectivités déconcentrées des régions de Kankan et Faranah, et couvrira la période du 10 au 12 Mai 2018 avec pour module de formation “Guide de fiscalité locale et manuel de recouvrement des impôts et taxes locaux. Elle vise le repositionnement des administrateurs territoriaux des services déconcentrés du ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation à travers le renforcement des capacités managériales et de gestion rationnelle des ressources locales.

Pendant trois (3) jours, ces cadres et élus locaux venus de partout de la région naturelle de la Haute Guinée, seront dotés des nouvelles techniques de capitalisation et de  gestion des taxes et impôts au niveau des collectivités locales.

En ouvrant la présente session de formation, le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, Bouréma Condé, a tenu à rappeler que les cadres territoriaux ont un rôle de premier plan dans le processus développement local. Selon lui, les collectivités locales constituent le centre de gravité dans le processus de développement des communautés à la base.

Toujours, selon le ministre Bouréma Condé, « ces séances formations s’inscrivent en droite ligne de la politique du chef de l’Etat, qui attend assurer le passage d’une administration de commandement à une administration de développement ».

A rappeler que ces formations de renforcement des capacités des cadres et élus locaux ont été rendues possible grâce à l’appui des partenaires techniques et financiers notamment la banque mondiale, l’agence française de développement, le PACV pour la réduction de la pauvreté dans les communautés à la base.

El hadj Fodé SOUMAH, www.Kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.