Dernières infos

Kankan : La manifestation des jeunes du quartier Kankan Koura prend une autre tournure !

Kankan : La manifestation des jeunes du quartier Kankan Koura  prend une autre tournure !

Le bras de fer entre la jeunesse de Kankan Koura et les autorités communales continue à alimenter la chronique.

Ces jeunes manifestants réclament le départ inconditionnel de leur chef de quartier ainsi que du président de la jeunesse, pendant que, les autorités locales assurent que  cette affaire est désormais classée.

Quelques jours après cette manifestation, des centaines de jeunes du quartier Kankan koura étaient devant la municipalité de Kankan, pour réclamer la dissolution du comité de gestion dudit quartier. Les autorités communales, on occurrence Amiata Kaba, vice-président de la délégation spéciale de Kankan  assurent que  tout est rentré dans l’ordre et qu’un consensus avait été trouvé grâce à une réunion sous l’égide des sages dudit quartier.

Cependant, Ousmane Diallo l’un des meneurs de cette  manifestation, ne reconnait pas cette assise avec la notabilité et assure que la lutte continue.

« Nous n’avons aucune connaissance, de la ténue d’une telle rencontre, dans notre quartier. En tout cas nous restons ferme sur notre position et nous le réitérons notre appel,  il faut que ces responsable, à savoir, le chef de quartier et le président de la jeunesse, foutent le camp », dit-il avec un ton de fermeté.

Accusé de rouler pour les opposants du régime d’Alpha Condé, Famoudou Condé, un autre meneur de la manifestation assure que leur réclamation n’a rien de politique.

« Nous luttons pour la cohésion et le progrès de notre quartier, qui se trouve mis aux enchères par le comité de gestion en complicité avec la commune. Ils vendent toutes les terres et se partagent le butin. On a plus de place pour construire des écoles, des hôpitaux ils ont tout liquider. C’est pourquoi on lutte », a-t-il déclaré.

Enfin il est à préciser que pour l’instant aucune disposition ferme n’est envisagé par ces jeunes, qui toutefois disent attendre le moment opportun pour se faire de nouveau entendre.

CHEICK-SEKOU BERTHE, CORRESPONDANT www.kababachir.com à Kankan.

About The Author

Related posts