Kankan : l’orchestre du terroir, ramène le premier prix du FENAC !

Après avoir raflé le premier prix au compte de la toute dernière édition du festival national des arts et de la culture, FENAC 2018, l’ensemble instrumental du DJELI TOMBA de Kankan. Après cette brillante prestation dans la capitale guinéenne, ils ont été reçus et gratifié par  la remise des satisfécits et attestations, à leur siège ce 9 décembre 2019 en présence des autorités locales de la place.

C’est au quartier météo, au sein de la grande famille des griots de Sididou, que s’est tenue cette réception des héros des grands vainqueurs du FENAC 2018. Honoré par la grande mobilisation des autorités de la place et des invités de marques, Elhadj Sidy mamady dioubaté, président du djelitomba de Kankan, a exprimé toute sa joie, mais a aussi déploré l’absence de quelques grands ensembles instrumentaux de la ville.

« je suis ravis, le travail effectué na pas été fait pour moi seul, mais plutôt pour tous les griots de la guinée, et ceux de Kankan, j’ai invité mes parents, les deux assembles instrumentale, mais ils ne sont pas venues ».

Sentiments de joie partagé par Djene Diabaté, communément appelée  Noukè djene, responsable de la section féminine du DJELI TOMBA de Kankan.

« C’est Dieu qui a voulu que nous remportions ce festival, cette année. Les citoyens de Kankan nous ont porté confiance pour aller les représenter. Les artistes sont venus des toutes les 33 préfectures de la Guinée. Nous en sommes revenus grâce à Dieu avec la première place. C’est un immense bonheur nous sommes dans la joie, la gaité »

A son tour, très satisfaits de ce sacre national remporté par les artistes de Kankan, le préfet Aziz Diop, n’a pas cacher ses sentiments de fierté.

« Je suis très honoré par ce retour de nos vaillants artistes. Kankan est une ville de culture. Une référence en matière de culture ça tout le monde le sait ».

Enfin il faut noter, qu’après ce sacre, une enveloppe de 5 millions de nos francs a été remise aux membres de cet ensemble instrumental du djelitomba.

CHEICK-SEKOU BERTHE, CORRESPONDANT www.kababachir.com à Kankan

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.