Kankan : Des jeunes de la société civile condamnent la réaction du préfet Aziz Diop !

Depuis la récente sortie controversée du préfet Aziz Diop, concernant la fameuse question du 3em mandat du Président Alpha Condé, les réactions fusent de partout. Tant sur le plan national que local. Ce mardi 5 février ce fut au tour d’une coalition de jeune activistes  de la société civile à Kankan, dénommée la maison régionale des associations et des ONG, de se faire entendre sur le dossier.

Comme dans toutes les localités du pays, les propos du préfet Aziz Diop, n’ont laissé personne indifférent dans la grande cité du Nabaya. Bon nombre de jeunes activistes de la société civile locale, dans une déclaration commune, lue par Moussa Kaba, ont condamnée avec la dernière énergie, cette sortie médiatique du premier magistrat de la préfecture.

« Si monsieur Aziz Diop, s’est permis de faire la promotion d’un troisième mandat, nous lui rappelons que cela est tout-à-fait contraire à nos valeurs démocratiques. Il a osé injurier la population, la société civile. Les propos qu’ils a tenus ne sont en aucun cas dignes d’un préfet. La guinée est dans un processus de démocratisation, très sensible. Alors il est inconcevable qu’un ancien membre de la société civile, tienne des propos pour encourager un éventuel troisième mandat ».

Par ailleurs ces jeunes activistes disent déclarer désormais la guerre à tous ceux qui tiendront publiquement de tels propos à Kankan, avant de lancer un appel au reste de la jeunesse.

«Au delà des déclarations, nous sommes vent débout prêts, à trimbaler les jours à venir en justice, toutes ces personnes qui promotionnent un éventuel troisième Mandat. Et pour cela j’invite toute la jeunesse à se solidariser à cette cause républicaine et à ne surtout pas céder à l’intimidation ».   

A préciser que pour le moment, toutefois que plusieurs mouvements et associations sont suspectés de soutenir dans l’ombre cet éventuel projet de troisième mandat du PRAC.

CHEICK-SEKOU BERTHE, CORRESPONDANT www.kababachir.com à Kankan. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.