Dernières infos

Kankan: Célébration de la journée internationale de la jeune fille !

Kankan: Célébration de la journée internationale de la jeune fille !

A l’instar des autres préfectures du pays, la journée internationale de la jeune  fille a été célébrée ce mercredi 11 octobre 2017,  dans l’enceinte du lycée 3 Avril de Kankan  en présence des autorités régionales, préfectorales, des représentants des institutions, des ONG, des partenaires au développement et de certains parents d’élèves.

Initiée par le Club des Jeunes Filles Leader de Kankan (JFL), cette journée de commémoration a été placée sous le  thème « Luttons contre les Mariages précoces et encourageons la scolarisation de la jeune fille, avenir de la Nation ».

Un thème choisi dans le but de promouvoir la scolarisation, la protection et l’encadrement des jeunes filles à Kankan. Pour cela il fut constater un niveau d’implication très élevé de la direction régionale et préfectorale de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance, les parents, les autorités  ainsi que les organisations de la société civile.

Pendant  cette cérémonie, plusieurs sujets ont été développés par  les filles leaders notamment les mariages précoces, les mutilations génitales féminines, la scolarisation. Ces jeunes filles leader au nombre d’une quinzaine ont manifesté aussi en ce jour leur préoccupation majeur face aux multiples problèmes qui affectent très dangereusement leur épanouissement au sein de la société.

Selon Hadja Kouraba Sacko, directrice régionale de l’action sociale de la promotion féminine et de l’enfance, la femme est l’épicentre de l’humanité « cette journée ne doit pas passer inaperçue, elle mérite d’être magnifiée car avant d’être femme, on n’est d’abord jeune fille. Si la fille est bien encadrée, bien protéger elle devient une bonne femme ».

Pour Kadiatou Damaro Camara, Députée junior de Kankan et présidente du Club des Jeunes Filles Leader de Guinée antenne Kankan et conférencière « on remarque avec amertume la situation des jeunes filles en guinée. Plusieurs institutions et ONG œuvrent aujourd’hui dans la promotion et le respect des droits de la jeune fille. C’est pourquoi nous les filles, nous nous sommes inscrit dans cette dynamique de promotion, de défense et de  protection de la jeune fille. Il n’ya pas un moyen de développement plus efficace que l’éducation de la jeune fille car une fille scolarisée est synonyme du progrès. Donnons la chance aux filles de faire le meilleur d’elles afin qu’elle puissent prendre sa famille en charge et aussi contribuer  activement au développement du pays». A-t-elle soulignée!

Enfin, il faut noter qu’au terme de cette célébration, le Gouverneur de région, le Général Mohamed Gharé n’a pas caché ses sentiments pour cette fête des jeunes filles. Il promet également de les accompagner dans leur lutte vers leur émancipation et rassure que toutes les dispositions seront mises en œuvre pour mettre fin aux pratique néfastes que les filles subissent à longueur de la journée.

El hadj  Fodé SOUMAH, Depuis Kankan.

 

About The Author

Related posts