Dernières infos

Kankan : Après la fête de Tabaski et la fin des vacances scolaires, la rareté des véhicules s’installe dans les gares routières !

Kankan : Après la fête de Tabaski et la fin des vacances scolaires, la rareté des véhicules s’installe dans les gares routières !

Après la fête de tabaski, et l’ouverture des classes, les usagers de Kankan sont confrontés à une rareté des véhicules pour le transport commun dans les différentes gares routières. Celle de la société nationale des transports  de Guinée (SNTG) par exemple ne fait pas exception à cette réalité, qui laisse dans le tourment certains voyageurs.

Ils sont venus de tous les horizons, pour célébrer la grande Mamaya et profiter des vacances scolaires mais ils se retrouvent dans des situations difficiles à leur retour, parce qu’il s’avère actuellement très compliqué de se trouver un véhicule pour atteindre une autres destination.

Moussa Sidibé, un usager voulant se rendre à Conakry, pense que c’est l’état de la route qui ne favorise pas le transport à l’heure actuelle. « Si on avait de bonnes routes, mêmes si les voitures ne sont pas aussi nombreuses que ça, on aurait pu voyager rapidement, car les chauffeurs, en général sont très rapide ».

Pour Laye Sékou Camara, président de la société nationale des transports de Guinée (SNTG), et inspecteur régionale, ce fait est surtout dû au manque de clients à Conakry pour le retour. « Actuellement, presque tout les véhicules sont stationnés à Conakry. Ils n’entendent revenir que quand ils auront chargé. Chose qui n’est pas facile. Parce que, les gens sont peu à quitter Conakry. C’était l’inverse, quand on était à la veille de la fête de tabaski. Il y avait une ruée des gens», a -t- il affirmé.

A noter toutefois que la rareté des véhicules après la fête de la Tabaski, n’est pas un nouveau problème à Kankan. Il perdure depuis maintenant 4 ans.

CHEICK-SEKOU BERTHE, CORRESPONDANT www.kababachir.com à Kankan

About The Author

Related posts