Kankan : Alpha Condé s’insurge  contre EDG et la notabilité !

En marge de sa visite dans la capitale de la savane guinéenne, qui fait la une de l’actualité nationale, comme à son habitude,  le chef de l’Etat a livré un discours sanglant. Dans son viseur cette fois-ci, les dirigeants de la société Electricité De Guinée (EDG) et la notabilité. C’est la place des martyrs qui a abrité l’évènement, ce dimanche 9 décembre 2018, ce discours du n°1 guinéen a été reçu et ovationné, par une foule en liesse.

Se succédant au gouverneur de région à la tribune de la place des martyrs, Alpha Condé, interpellé par les slogans d’un groupe de Jeune qui taxait la société EDG de zéro, s’en est pris d’abord aux autorités de la guinéenne de l’électricité.

« D’abord, je dois dire aux jeunes qui disent EDG zéro, qu’ils ont raison. J’ai dis à Conakry à la direction d’EDG, que je ne suis pas content de leurs gestion. Avant de venir, j’ai demandé pourquoi, il n’ya pas de courant à Kankan, ils m’ont répondu que les trois groupes sont tombés en pane. Comment les trois groupes peuvent tomber en pane, s’ils sont bien entretenus. Donc je suis entrain de revoir le fonctionnement d’EDG, pour faire venir des cadres guinéens compétents pour prendre la relève ».

Poursuivant, son discours, le chef de l’Etat a dirigé sa colère contre les sages de la notabilité de Kankan, qui, dans la lutte à la municipalité, espèrent imposer leur choix à la tête de l’exécutif communal. Pour lui kankan n’est ni pour les condés, ni pour les Kaba, non plus pour  les djanés ; kankan c’est pour tous les guinéens.

« Que les sages laissent le parti travailler. Qu’ils laissent les militants choisir les gens qu’ils veulent. Leurs place, c’est de donner des conseils, non pas de diviser les gens. A Kankan, pas de Cissé, pas de Condé, pas de Diané. Kankan est pour les habitants de Kankan ». A-t-il tranché.

Enfin, pour clôturer son allocution et répondre à l’épineuse question de l’employabilité des jeunes et des femmes dans la localité, Alpha Condé, est resté évasif.  Mais il a encore promis.

« Pour l’emploi jeune, nous allons développer partout la pisciculture, pour que les jeunes aient du travail. Nous allons développer des cultures sur terre. Nous allons faire venir, des décortiqueuses, pour que les gens s’organisent en groupement d’intérêt économique. Partout, on va donner du travail aux jeunes. Parce que des jeunes qui travaillent, ne peuvent pas être manipulés, par des politiciens véreux, malhonnête et voleurs ».

CHEICK-SEKOU BERTHE, CORRESPONDANT www.kababachir.com à Kankan.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.