Kankan : 711 dossiers traités et 1167 individus mis en cause selon le bilan 2018 de la brigade de recherche !

En ce début d’année l’ensemble des services publics notamment ceux, des forces de défense et de sécurités, font le bilan de leurs activités réalisées au compte l’année 2018. Après le commissariat central et la police militaire, ce mercredi 8 janvier 2019, la brigade de recherche de la gendarmerie, a aussi dressé son bilan sur des affaires traitées l’année dernière dans les régions administratives de Kankan et de Faranah. Au total 711 cas impliquant 1167 personnes ont été traités.

Les investigateurs de la gendarmerie après la compilation de tous les rapports issus des différentes localités de la haute-Guinée, ont recensé 711 affaires traitées. 1167 individus ont été mis en cause parmi lesquelles on dénote 12 mineurs dont 3 filles.

Elles sont aussi au nombre de 69 femmes, en conflit avec la loi selon ce rapport annuel de la brigade de recherche de la gendarmerie de Kankan.

En dehors des 1030 mis en cause de nationalité guinéenne, on déchiffre également, 7 individus de nationalités étrangères.

Avec 162 cas comptés, le vol se trouve être l’infraction la plus récurrente en Haute-Guinée. Ensuite viennent successivement en bonne position de ce classement, les affaires de coups et blessures volontaire et l’abus de confiance. On en déchiffre respectivement 93 et 65 cas.

Enfin à en croire l’agent statisticien de cette brigade de recherche de la gendarmerie, comparativement au bilan de l’année 2017, le nombre d’affaires traitées en 2018, dans l’ensemble des régions de la haute-Guinée a connu une légère augmentation.

CHEICK-SEKOU BERTHE, CORRESPONDANT www.kababachir.com à Kankan.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.