Dernières infos

Isto en avocat (du diable) de Bantama : « Un ministre n’est pas un avant-centre ! »

Isto en avocat (du diable) de Bantama : « Un ministre n’est pas un avant-centre ! »

Jambes par-dessus tête, suite à la fessée du Syli sur ses propres installations à Conakry, le tout synonyme de poisse apportée par BantamaSow, Istokeira pris jusque-là comme un croque-en-jambe du nouveau ministre, se pose aujourd’hui en avocat du diable. Il était lundi matin sur les antennes d’une radio privée de la place.

Cible de toutes les attaques, suite à la défaite, BantamaSow, plus politique que manager, administrateur est aujourd’hui, genou à terre. Isto tente de le sauver des tirs croisés. Il tranche tout de suite : « Un ministre n’est pas un avant-centre ! ». C’est dire que BantamaSow n’est pas sur la pelouse, il se limite juste à la diligence administrative afin de faciliter les choses. Soit ! Isto Keira ne veut pas que le commentateurs associent la défaite du Syli, donc la poisse apportée par le nouveau ministre, au personnage.

Craignant de s’attirer les foudres des détracteurs, le même Isto prévient : « Je ne suis pas démagogue ». Cela a tout l’air, car, soutenir Bantama dans ces défaites répétitives c’est vraiment faire de la démagogie. L’homme est tout simplement incapable. Et reconnu comme un militant, un homme politique maladroit, mais vraiment pas un ministre digne de son poste, de sa fonction. Isto Keira peut bien continuer à se torturer les méninges. Mais, il ne semble convaincre personne. L’ouvrier est apprécié au pied de l’œuvre. Voilà la réalité.

Jeanne Fofana, kababachir.com

About The Author

Related posts