Dernières infos

Intermédiation d’Alpha Condé au Golf : ce qu’en pense la Société civile

Intermédiation d’Alpha Condé au Golf : ce qu’en pense la Société civile

Depuis qu’il s’est manifesté pour se proposer comme acteur de l’intermédiation entre Ryad et Doha, Alpha Condé est au centre de tous les débats. Certains voient dans ce projet, une faille pour attirer les investisseurs du Golf, tout en se camouflant derrière une fameuse intermédiation entre pays frères. D’autres y voient un coup de communication que voudrait réaliser le président guinéen, au plus bas des sondages.

Au niveau de la société civile guinéenne, on estime que ce phénomène d’isolement, c’est une bonne chose pour la Guinée. Et Dansa Kourouma de rappeler dans une interview dans la presse locale : « Par ce qu’il faut reconnaître que c’est la médiation de feu Sékou Touré qui a porté dans le conflit Iran-Irak. Donc, je ne vois pas de problème que le président Alpha Condé se propose de participer à cette médiation. Ça permet d’améliorer l’image du pays au niveau international. Sur ce plan, je pense que c’est une bonne chose. »

De toute évidence, « S’il réussit la médiation entre le Qatar et ses voisins, c’est une bonne chose non seulement pour lui en tant qu’homme politique, mais également pour le pays. Je sais qu’il n’a pas la même carrure que feu président Sékou Touré, mais il est quand même le président en exercice de l’Union Africaine. »

Comme les autres Guinéens, Dansa Kourouma pense qu’il y a des urgences au pays à régler d’abord : «  Je crois qu’il y a le problème de fond en Guinée que le président de la République et le gouvernement doivent pouvoir aborder avec assez responsabilité. Il y a le problème de gouvernance, le problème de corruption. Et beaucoup d’autres problèmes, telle la crise de confiance… Bref, c’est un travail qui doit se faire aussi pour créer l’équilibre entre la maîtrise des problèmes internes et ceux internationaux. »

Alpha Condé n’en a cure…

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

About The Author

Related posts