Dernières infos

Injures de Condé à Bruxelles : fallait-il sanctionner Gaoual et Oussou Fofana

Injures de Condé à Bruxelles : fallait-il sanctionner Gaoual et Oussou Fofana

 

L’UFC d’Aboubacar Sylla a parlé d’une même voix, dans une déclaration rendue publique, il y a quelques heures. Le PEDN, à travers son leader et son chargé de communication ont d’une même voix aussi exprimé leur désapprobation suite aux injures proférées contre le Président de la République, etc.

A l’UFDG, ce fut la polémique. Un vice-président parle, s’exprime au nom du parti, puis, c’est le conseiller politique qui va à contre-courant, demandant à Oussou Fofana de ne pas verser dans la démagogie. Il y a eu un hiatus entre les deux responsables politiques du même parti. Si le vice-président lui, n’a jamais voulu commenter jusque-là la contradiction de Gaoual Diallo, ce député-là, quant à est revenu sur certaines radios locales pour rectifier le tir et nié d’avoir qualifié son vice-président de démagogue. Sur les réseaux sociaux,  les Internautes vont dans tous les sens.

Certains soutiennent le député de Gaoual, d’autres lui jettent la pierre avec de nombreux superlatifs qui ne sauraient lui plaire. Et c’est le moment choisi ou qui devrait être choisi pour blâmer le ou les fautifs. C’est-à-dire Ousmane Gaoual Diallo, le contestataire et/ou Fodé Oussou Fofana, parlant au nom du parti. Certainement sans consultation préalable. L’un ou l’autre cas, Dalein et le Conseil politique devraient statuer sur l’incident.

Selon des sources, les différends, si c’en sont un, ont été aplanis. Oussou Fofana et Gaoual regardent désormais dans la même direction, pour la bonne marche du parti. Mais déjà, il fallait blâmer. Comme pour dissuader d’éventuelles tentatives de contradictions à l’interne poussées sur la place publique.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

About The Author

Related posts