Harry et Meghan devront rendre près de 8 millions d’euros de cadeaux

Le couple préférait des dons à des œuvres, mais les grandes marques n’ont pas résisté à envoyer leurs produits. Ce qui est contraire aux usages.

Le grand déballage a commencé : selon le Daily Express, les équipes de Kensington Palace ont commencé à faire le tri dans les monceaux de cadeaux reçus par Harry et Meghan à l’occasion de leurs noces, le 19 mai dernier. Certains seront conservés, mais d’autres seront renvoyés systématiquement à leurs expéditeurs, surtout s’il s’agit de présents de grandes marques cherchant à se faire un coup de pub au passage.

De petits malins ont en effet flairé l’aubaine, pariant sur la notoriété du prince et le glamour de son épouse pour leur envoyer des produits ciblés, vêtements, accessoires de mode ou autres pour espérer les voir se faire immortaliser un jour en leur possession… Il y en aurait au total pour 7 millions de livres, soit 8 millions d’euros. Le quotidien britannique cite ainsi la marque Bags of Love, qui aurait envoyé un maillot de bain et un bikini assortis pour les jeunes mariés, dans le seul but de faire le buzz…

Règles strictes du palais

La coutume est très fréquente lors des cérémonies hollywoodiennes, comme les Oscars, ou lors du Festival de Cannes, où les stars sont inondées de coffrets cadeaux et autres colis publicitaires, mais Buckingham ne plaisante pas avec le mélange des genres. « Lorsque des présents sont acceptés, le consentement du membre de la famille royale doit dépendre du fait que l’entreprise ne cherche pas à exploiter les cadeaux à des fins commerciales », détaille la règle officielle, citée par le Daily Express. D’autres critères peuvent entrer en compte, comme l’inconvenance du présent ou la probité du donneur…

Pour éviter tout débordement, Harry et Meghan avaient prévenu qu’ils ne souhaitaient aucun cadeau spécifique – il faut dire que leur fortune personnelle de 35 millions de livres sterling leur permet également de regarder l’avenir avec sérénité… Ils avaient même donné une liste de sept associations pour orienter les choix des donateurs, notamment en faveur des sans-abri, des enfants malades du sida, des orphelins militaires ou encore pour soutenir la préservation de la nature… Certains dons ont ainsi été rendus publics comme celui du Canada, qui a offert près de 30 000 livres à un organisme de bienfaisance prônant le sport chez les jeunes défavorisés ; de l’Australie, qui a promis une donation aux Invictus Games, soutenus par Harry ; ou encore la Nouvelle-Zélande et ses 2 500 livres offertes pour des familles de prisonniers…

Chapeaux et stylos

Ce qui n’a pas empêché d’autres chefs d’État d’opter pour des cadeaux personnalisés, qui seront pieusement conservés : le Premier ministre australien a offert aux mariés deux chapeaux typiques de cow-boy et le président Emmanuel Macron un coffret estampillé ST Dupont, qui rassemble un briquet en or, un coupe-cigare, un stylo et des boutons de manchette, le tout présenté avec une plaque gravée des chiffres 007 avec la fameuse citation « Au service de Sa Majesté ». Selon le Daily Express, la même mallette avait été offerte par l’Élysée pour les noces d’Elizabeth II et de Kate et William

http://www.lepoint.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.