Guinée : L’attribution du mondial 2026 s’invite en conseil des ministres

La Guinée peine à se relever après le vote attribuant l’organisation de la Coupe du monde 2026 au trio Nord Américain (Etats-Unis-Mexique-Canada) au dépend du Maroc.

Les multiples réactions des citoyens après le choix de la Guinée qui, selon les résultats officiels de la FIFA, avait voté contre le Maroc, ne laisse pas indifférent le gouvernement guinéen.

Alors que la Guinée dément avoir voté pour le trio Nord Américain, la question était sur la table ce jeudi au cours du premier conseil des ministres du gouvernement Kassory.

Dans le compte rendu du Conseil des ministres, le porte-parole du Gouvernement, a indiqué que : « Le conseil a regretté la confusion entourant l’élection pour l’organisation de la coupe du monde de la FIFA en 2026. Le gouvernement réaffirme son attachement au principe de solidarité entre les pays Africains tel que prôné par l’Union Africaine. »

Selon Aboubacar Sylla, « Durant tout le mandat du Président de la République de Guinée à la tête de l’Union Africaine il a prôné et soutenu inlassablement la solidarité entre les pays Africains dans les processus de prise de décision au sein des instances internationales. »

Plus loin, le Conseil ajoute que « Le royaume du Maroc et la République de Guinée ont des relations d’amitié et coopération qui datent des indépendances et qui se sont renforcées au fil des ans. ».

Mais ce n’est pas tout ! « Le gouvernement se souvient de l’assistance inestimable du Maroc lors de la douloureuse épidémie à virus Ebola et ne saurait privilégier un autre pays au détriment d’un membre de l’Union Africaine. », ajoute le conseil des ministres

En attendant de tirer cette affaire au clair, seul Antonio Souaré sait ce qui s’est réellement passé lors du 68ème Congrès de la FIFA mercredi 13 juin à Moscou.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

 

 

  1. bateka dit

    Notre Prof se dévoile a la face du monde, dire une chose et faire son contraire. Voulait -il le soutien des USA pour son 3ieme mandat, meme s’il faut pour cela monnayer les relations historiques entre la Guinée et le royaume du Maroc?
    Il est claire que Antonio Soires ne peut se permettre de prendre seul une telle decision.
    Il aurait juste appliquée une decision venu de plus haut.
    C’est ‘application de la méthode Alpha Conde : « Management by mensonge »
    Pauvre Guinée qu’as tu fais pour mériter un president qui te ridiculise de la sorte a la face du monde!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.