Dernières infos

GUINÉE : LE CLAN DES VOLEURS OU LE SYSTÈME ALPHA CONDÉ (Libre opinion)

GUINÉE : LE CLAN DES VOLEURS OU LE SYSTÈME ALPHA CONDÉ (Libre opinion)

Dans une précédente publication intitulé « ALPHA CONDÉ OU LA PRÉDATION À L’ÉCHELLE INDUSTRIELLE « , nous vous avions promis de décrire le système Alpha Condé qui est à l’œuvre depuis 2011 et qui met systématiquement en coupe réglée la Guinée de manière à capter une proportion non négligeable des richesses nationales. Vous vous rappelez que le clan au pouvoir en Guinée détourne environ 4% du PIB (richesses produites annuellement) soit 20% des revenus propres annuels du pays.

Pour réaliser ce pillage en règle, Alpha Condé a mis en place de nombreux lobbys. Ces lobbys sont les suivants :

1. Le lobby européen et occidental comprenant Tony Blair, Bernard Kouchner, Georges Soros , Albert Bourgi , François Soudan(Jeune  Afrique ), Olivier Roger (RFI) .

Ce lobby a eu pour mission de promouvoir Alpha Condé , d’obtenir la complaisance et l’aveuglement de « la communauté internationale « face aux turpitudes d’Alpha Condé , de contrôler le fonctionnement administratif du pays (via l’ong de Tony Blair qui a posté ses membres à la présidence de la République) ,de modifier la législation particulièrement minière ( ONG de Soros )

-2. Le lobby sénégalais comprenant le juriste Dème, logé à la présidence de la République, de Mohamed Lamine Loum (ancien 1er ministre sénégalais) et de Jacque Diouf (ancien directeur général de la FAO), aussi l’ancien président Diouf passé par la francophonie, Me Bocounta Diallo (procureur à distance), Babacar TOURE, le Libano sénégalais Harati Karim 

Ce lobby a eu pour mission et a toujours eu pour mission de s’assurer que tous les textes réglementaires et légaux soumis à la signature du président préservent les intérêts de celui –ci , de préparer ce qu’on a appelé le plan de relance socio-économique post Ebola , de coacher quelques jeunes cadres inexpérimentés mais facilement manipulables comme  Ibrahima Khalil Kaba ( directeur de cabinet et ministre à la présidence) ,de Mamadi Youla (Premier des ministres et ancien DG de GAC), Khader Barry ( conseiller à la primature) de Mme Malado Kaba ( ministre de l’Economie et des Finances) de Mohamed Lamine Doumbouya (ministre du budget), de Abdoulaye Magassouba ( ministre des mines et de la géologie), de Lancine Conde ( directeur national de l’économie) . Ce lobby prépare aussi grâce à jacques Diouf, un programme dit de relance du secteur Agricole dont le but réel est d’endetter le pays à des taux non concessionnels pour « développer le secteur agricole guinéen »

Un grand pillage se prépare où plus de 500 millions USD vont être volés par la bande au pouvoir.

3. Le lobby burkinabé et malien composé du juriste Mamadou Traore (membre du barreau burkinabé) qui a officié à la présidence de la république et qui est le seul membre africain de l’équipe de défense de la Guinée dans les dossiers Simandou, Necotrans. Il gère certains comptes bancaires de ALPHA Condé. Il est secondé par l’homme d’affaires burkinabé dont la société a obtenu le contrat des travaux de construction de la route Kankan – Kissidougou (EBOMAF)

 Le malien Batchily qui a obtenu le contrat d’installation et d’entretien des lampadaires électriques.

Ce lobby a eu pour mission et a toujours pour mission d’aider Alpha Condé à tirer profit des contrats miniers, à surfacturer les contrats de travaux publics (exemple de la route Kankan-Kissidougou de 200 km pour 305 millions euros soit 1,6 million d’euros au km, à surfacturer les contrats de lampadaires solaires pour 125 millions de dollars américains. Ces trois grands voleurs ont leurs entrées à la présidence mieux que n’importe qui. Tous ces contrats ont été attribués sans appel d’offres ni bureau de contrôle.

4   Le lobby mauritanien composé de dirigeants de sociétés de pêche, de banques et d’industries dont les conditions d’implantation sont totalement opaques. C’est le lobby le plus discret en matière d’influence mais non moins négligeable dans les mécanismes de blanchiment des fruits de la prédation.

5. Le lobby des grands prédateurs de l’ère Conté : Ibrahima Kassory Fofana, Malik Sankhon , Kerfalla Yansané, Kaba Ousmane, Madikaba Camara .etc.. Ils ont des relais de petits activistes affairistes qui sont des chasseurs de commissions. Il est incompréhensible que Sidya Touré apporte sa caution à une telle équipe en acceptant un strapontin insignifiant et se laisse remorquer …

L’énumération ci avant suffit à expliquer les missions de ce lobby qui, au-delà des manipulations politiciennes, d’établir des deals avec la Russie pour les dossiers Friguia et Diandian  où 15 millions us $ ont été préempté par Kassory Fofana.  Diandian reste l’unique intérêt des Russes dans le deal et rien de plus. La reprise de Friguia sera un vœu pieux et sans suite, par les russes. Ils ont payé et la cause est entendue.

Comme on le voit, contrairement au chaos apparent, le système est bien huilé pour exécuter sa mission de remplir la cagnotte du pillage.

Les personnes membres des différents lobbies ont un lien en commun : Assurer la mission de pillage, renforcer par des initiatives, la cupidité illimitée de Alpha Condé et le désir personnel de s’enrichir.

Cependant, les plus lucides pensent déjà à l’après Alpha qu’ils trouvent fatigué et malade…. autre débat.

Les guinéens sont bel et bien encerclés par une bande de prédateurs qui détiennent tous les leviers de l’économie guinéenne et qui ont les doigts sur la couture de leurs pantalons prêts à obéir aux instructions du plus grand voleur de l’histoire politique et économique de la Guinée.

Faut-il se limiter à la connaissance de cette situation ? Ou s’organiser pour mettre hors d’état de nuire ces voleurs ?

La balle est dans le camp des guinéens qui ne pourront pas avoir l’excuse de dire qu’ils ne savaient pas. Entre le courage et la lâcheté, le choix devrait être facile,

Guinéens ! Vous aimez votre pays ? La rue reste la solution.

Levez-vous !!!! 

BC TAMBOURA

Envoyé de mon iPad

 

A propos de l'auteur

Articles similaires