Dernières infos

La Guinée et les 20 milliards USD : ce que vous ne saviez pas…

La Guinée et les 20 milliards USD : ce que vous ne saviez pas…

« On parle de ces montants, le Guinéen reste sceptique et il a raison ! Parce que cela ne se traduit pas dans l’amélioration de son quotidien. La seule manière de traduire cela dans l’amélioration de sa vie, est qu’il ait du travail. » Kassory Fofana tente de faire saliver mais très vite, il se met à l’évidence qu’il a fait fausse piste avec l’orientation qu’on doit en faire des 20 milliards USD.

De toutes les façons, selon Ousmane Kaba, « C’est simplement une intension, c’est une enveloppe globale sur 20 ans qu’on va signer mais ce n’est pas une obligation, ce n’est pas un accord obligatoire. Ce qui est bon dedans c’est que ça pourrait éviter les surfacturations puisque nous avons la possibilité d’engager des cabinets étrangers pour vérifier l’enveloppe des différents projets. »

Cela est d’autant plus vrai que dans les accords, il y a des ambiguïtés. Sur média Guinée, le Dr Kaba a déploré l’absence de la prise en compte du contenu local « C’est-à-dire qu’on aurait pu négocier avec les Chinois pour dire si vous voulez faire par exemple les routes, il faut qu’il y ait une partie de ces routes qui reviennent aux entreprises guinéennes et qu’on ait aussi des ouvriers guinéens. Tout ça permet de fouetter l’économie nationale parce qu’en ce moment, on paie ces entreprise et ces ouvriers et cela se répercute dans le pouvoir d’achat de la population guinéenne. »

Il n’empêche, se réjouie Kassory Fofana, « C’est beaucoup d’argent pour la Guinée, puisque ça représente le septième ou le huitième de notre PIB ; c’est beaucoup d’argent pour la Guinée parce qu’en termes d’endettement, ça représente plus de 50% de la dette publique. Mais c’est beaucoup d’opportunités pour la Guinée ; pour le professeur Alpha Condé d’atteindre son objectif d’une croissance économique à deux chiffres dès 2020. »

Pauvres de nous !

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

A propos de l'auteur

Articles similaires