Grève des syndicats : Le mot d’ordre n’est pas suivi à Kankan!

L’appelle des trois (3) de grève déclenchées par la plateforme des syndicats l’USTG et CNTG pour dénoncer la hausse du prix du carburant n’est pas du tout  en vigueur dans la ville de Kankan.

Aucune grogne sociale n’est sentie depuis hier dans cette ville, malgré que le mot d’ordre des syndicats restent maintenu.

La situation est toujours calme, les citoyens  de Kankan vaguent à leurs activités quotidiennes, contrairement à ce qui se passe dans la capitale Conakry. Les  banques, les entreprises, les marchés, les stations de services, en un mot  l’ensemble de l’administration de service publiques et privés n’ont pas à une seconde fermé leurs portes.  Ils fonctionnent normalement comme si de rien n’était.

Relevant du secteur public, les citoyens rencontrés pour la circonstance, par méfiance n’ont pas accepté qu’on recueille leur sentiment. A la fibank par exemple, située au quartier korialen, le responsable cette entreprise bancaire privée a rassuré que tous les représentants de banque sont en ce moment à Conakry pour les concertations qui pourraient débouchées sur une situation commune à adopter face à cette crise sociale. «En attendant, nous ne sommes pas en grève » A-t-il souligné!

A l’attente de l’accord entre les syndicats et le gouvernement, les citoyens de Nabaya restent connectés sur l’actualité qui se déroule maintenant à Conakry.

En tout cas, il faut préciser qu’à l’image des autres villes à l’intérieur du pays, Kankan fait toujours l’exception dans les manifestations. On se souvient, lors de la dernière grogne sur toute l’étendue du territoire national, ce n’est que les jours après, que mot le d’ordre de grève est rentré en vigueur à Kankan.

El hadj Fodé SOUMAH, www.Kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.