Franc guinéen : Vers la mise en circulation des nouveaux billets de 10 000

Des nouveaux billets de 10 000 Francs guinéens devront être mis en circulation au cours de l’année 2019. C’est du moins ce qu’a annoncé récemment le Gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée, en marge de la présentation des vœux de nouvel an au personnel du secteur financier.

Après avoir énuméré les efforts consentis par son institution pour sécuriser le franc guinéen et les opérations de paiement, Dr Louceiny Nabé, dira à cette occasion qu’«En 2018, d’importants moyens financiers ont été consacrés à la commande de nouveaux billets dans l’ensemble de la famille de billets avec de nouveaux éléments de sécurité. Je peux vous annoncer que le seul billet de la famille actuelle qui n’a pas encore fait l’objet de redimensionnement, c’est-à-dire le billet de 10 mille, va être redimensionné pour conférer à toute la famille de billets, l’harmonie qui l’a toujours caractérisée»,a-t-il annoncé.

Parlant des reformes entreprises au cours de l’année écoulée, le Gouverneur de la Banque Centrale a tenu à rappeler qu’ « En termes de politique monétaire, l’année 2017 a été caractérisée par le maintien du taux directeur de la banque centrale de 12% du fait de la nécessité de garder la présence nécessaire qui fait à une économie en convalescence. Et une économie qui s’apprête à prendre son envol.  En fin  2017, la masse monétaire s’est chiffrée à 22 mille 100 milliards de francs guinéens soit une hausse de 14%  par rapport au mois de décembre 2016 progressant et résulte d’un accroissement simultané des avoirs extérieurs nets et des avoirs intérieurs nets. En dépit d’une certaine tendance à la hausse, l’inflation reste toujours maintenue en dessous de 10%. Notre pays est considéré encore comme un pays à inflation modérée ».

Toutefois, précise-t-il, « ces dernières années, la banque centrale a mis en œuvre un important programme de modernisation du système national de paiement. Ce programme qui se poursuit permet à l’économie guinéenne de se doter d’infrastructure de marché financier raubisque pour garantir la résilience du secteur au choc de renforcer sa stabilité. Au niveau des banques, il est satisfaisant de constater que la monnaie enregistre un développement remarquable qui connait un engouement de  la part de la clientèle ».

Profitant de la présence de ses hôtes, Louceiny Nabé a annoncé des reformes entreprises par son institution pour l’année 2019/

« Je voudrais signaler, la consolidation du système d’information de crédit qui va probablement évoluer vers le niveau de crédit, instauré d’une condition plus grande transparence de l’économie. Nous ferons en sorte qu’à la banque centrale que nous décidons de politique monétaire et de changes soit de plus en plus appuyés sur nos propres recherches », a-t-il promis.

Espérons que la mise en circulation prochaine de ces nouveaux billets de 10 000 FG ne soit pas une occasion de faire recours une nouvelle fois de planche à billets, qui pourrait impacter négativement la stabilité monétaire.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.