Foot : du « Time » aux entreprises asiatiques, le monde s’arrache Mbappé

L’attaquant de 19 ans n’en finit plus de fasciner médias et entreprises aux quatre coins de la planète. Un atout majeur dans la course pour le Ballon d’or.

Deux mois après leur titre mondial, et après un match poussif et peu emballant pour les tricolores contre les Allemands (0-0), les Bleus retrouvent leur public ce dimanche, au Stade de France. L’Équipe de France joue contre les Pays-Bas, après avoir foulé jeudi la pelouse de l’Allianz Arena de Munich devant 67 485 spectateurs.

On peut être sûr que les tribunes du Stade de France seront portées par des vagues d’enthousiasme à chaque fois que Kylian Mbappé touchera le ballon. Déjà, jeudi, ses une-deux avec Pavard, tout comme le coup franc cadré de Kylian, ont fait le bonheur du public allemand, heureux de voir enfin le jeune prodige en chair et en os.

Une star de la Chine au Brésil !

Depuis la Coupe du monde, l’attaquant de 19 ans n’en finit plus de fasciner à travers le monde. Ses quatre buts, dont un en finale, son accélération flashée à 32,4 km/h contre l’Argentine et les félicitations du roi Pelé lui ont offert un nouveau statut et une reconnaissance aux quatre coins de la planète.

En Chine, il a été mi-juillet le footballeur le plus cité sur Weibo, le premier réseau social du pays. Une vingtaine de « fan pages » ont également fleuri sur VK, le Facebook russe. Aux États-Unis, même les humoristes ont évoqué ses prouesses, à l’image de Jimmy Fallon dans le Tonight Show, l’un des rendez-vous cathodiques les plus regardés outre-Atlantique. En Espagne, les quotidiens sportifs ont alimenté tout l’été les rumeurs envoyant le Parisien au Real Madrid. Et au Brésil, un joueur de 17 ans a repris en août la célébration de Mbappé à l’issue d’un but !

Cette fascination perdure. Depuis juin, l’attaquant aurait reçu plus de 400 demandes d’interviews ! Le Time, le prestigieux hebdomadaire américain, envisage de lui consacrer sa une. Il aurait déjà enregistré une interview. La célèbre photographe américaine Annie Leibovitz, habituée à photographier les stars, a prévu de réaliser une série de photos de Mbappé pour le magazine Vanity Fair. Dans le même temps, de grandes entreprises asiatiques l’auraient sollicité afin d’en faire leur égérie. Pour l’instant, seul Nike dispose d’un contrat conséquent avec l’attaquant estimé entre 2 et 3 millions d’euros par an.

Cette attraction qu’exerce Kylian Mbappé à travers le monde aura assurément des conséquences sur la décision des 192 journalistes qui seront appelés à élire le prochain Ballon d’or. Certes, Varane a remporté la Ligue des champions et le Mondial, Griezmann a marqué en finale de la Ligue Europa et de la Coupe du monde, mais Mbappé a provoqué une onde de choc qui dépasse largement le seul cadre du football.

Écarts de conduite

Il y a chez ce gamin de 19 ans des gestes et des intentions qui détonnent, attirent l’œil et ne peuvent laisser insensibles. Pour le titre de Ballon d’or, les performances, individuelles et collectives ne sont d’ailleurs pas les seuls à critères à compter : les votants doivent en effet intégrer « la classe du joueur » dans leur choix.

Mais attention, car le vote ne doit pas négliger le début de la saison – chaque juré se détermine entre mi-octobre et mi-novembre – et le respect du fair-play. Son coup de sang contre Nîmes (4-2) la semaine dernière, qui lui a valu trois matches de suspension, ne plaide ainsi pas en sa faveur. D’autant que les images ont fait le tour du monde aussi rapidement que son accélération contre l’Argentine. « Mbappé doit s’élever au-dessus du traitement réservé aux stars sur le terrain », écrit notamment le site américain ESPN. Pour l’instant, son attitude, parfois jugée prétentieuse en France, n’est pas trop critiquée à l’étranger. Il faudra néanmoins éviter de nouveaux écarts de conduite pour que la magie se poursuive.

http://www.lepoint.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.