Exécution du budget de l’Etat : vers une application d’alerte et de notification…

Au mois de janvier 2018, l’Etat a eu une moins-value de 53 milliards, en février 63 milliards, en mars a enregistré une moins-value de 97 milliards. Conséquence de cette délinquance le gouvernement n’a pas exclue l’augmentation du prix du carburant à la pompe. Les populations paient rubis sur ongle les conséquences de la mal gouvernance. Aujourd’hui, on tente de recoller les morceaux.

C’est ainsi que le ministre du Budget qui a fait une communication relative au renforcement du pilotage de l’exécution du budget de l’Etat.Le ministre, a informé les membres du gouvernement, en leur qualité d’ordonnateurs principaux des dépenses du budget de l’État, de la mise en service prochaine d’une application d’alerte et de notification sur les actes impactant l’exécution des dépenses publiques de leurs ministères respectifs sur la chaîne dépenses.

Cette application permettra selon le porte-parole du gouvernement, d’avoir une meilleure visibilité des dépenses et un suivi régulier des engagements financiers de l’Etat.Le Conseil a apprécié cette initiative et a décidé de l’organisation de séances de sensibilisation de l’ensemble des acteurs impliqués dans la chaine des dépenses pour une meilleure compréhension du processus de gestion du budget national.

Pour rappel, l’UFC d’Aboubacar Sylla avait dénoncé ce qu’elle a appelé compromission avec la Loi des finances : «C’est du jamais vu même en Guinée, dans tous les pays du monde il n’y a jamais eu d’accord même tacite, entre la mouvance et l’opposition sur le budget de l’Etat. » Et Chérif Bah de l’UFDG de se camoufler :« Nous de l’opposition, nous avons toujours initiés des enquêtes parlementaires qu’ils ont bloqué. Sinon face aux différents scandales que la presse dénonce tous les jours il y a matière à travailler pour les députés pour autoriser des groupes d’enquêtes. Ils doivent pouvoir recruter des auditeurs pour vérifier tel ou tel aspect. »

Ceci est une autre histoire.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.