Exclusion de Bah Oury : qu’en est-il du recours ?

Bah Oury tenait à se venger de Dalein Diallo et Cie. Seulement, il ne parvient pas encore, près de deux ans de bataille…perdue. Récemment, il réchauffe son orgueil et entend aller au-delà des juridictions guinéennes.

Extrait : « Vous savez déjà, j’ai un contentieux judiciaire avec le groupe qui est dirigé par le président de l’UFDG actuel (CellouDalein Diallo, ndlr) qui avait décidé le 4 février 2016 d’exclure Bah Oury de la formation politique dont il est le fondateur. J’ai porté plainte. Au mois de mars 2017, les tribunaux en première instance m’ont donné raison en considérant que la décision du président de l’UFDG d’exclure Bah Oury est nulle et de nul effet car ne reposant   ni aux statuts,  ni au règlement intérieur, ni aux principes qui dirigent l’UFDG.A la suite de cela, ils ont interjeté appel auprès de la Cour d’Appel de Conakry. Mais depuis bientôt dix-neuf mois, la Cour d’appel tarde à statuer sur une décision qui n’est pas du tout compliquée. »

C’est pourquoi poursuit-il dans une interview accordée à Guinée news, « J’irai porter plainte au niveau des hautes juridictions sous régionales comme la Cour de justice de la CEDEAO par rapport à la non-application d’une décision judiciaire et d’une lenteur exagérée  de l’institution judiciaire. Il est évident que cette situation nuit à mes intérêts de justifiables. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.