Enquêtes parlementaires : le PADES loue les efforts de l’UFDG

« Pour être juste, l’UFDG a présenté beaucoup de propositions de commissions d’enquête, mais ça n’a jamais prospéré. Donc ça, a amené une certaine inaction. » Ousmane Kaba, leader du PADES n’aura pas été avare en reconnaissances. Il loue aujourd’hui les efforts de l’UFDG au Parlement.

Avant de revenir sur les péripéties : « Pour mettre en place une commission d’enquête parlementaire, il faut un minimum de consensus. Le RPG arc-en-ciel a une grande partie des députés, sans avoir même la majorité simple. L’UFDG, aussi a un nombre très élevé de députés, et l’UFR vient en troisième position. Lorsque les trois groupes ne sont pas d’accord, on ne peut pas mettre en place une commission d’enquête parlementaire. C’est ce qui s’est passé, ça a toujours été paralysé. »

S’agissant du statut de l’Assemblée nationale, « J’ai dit l’autre jour que, c’est un Parlement qui a manqué de personnalité et de caractère. A Chaque fois qu’il y avait des grandes crises en Guinée, personne n’a jamais entendu un quelconque rôle joué par l’Assemblée nationale », dénonce Ousmane Kaba.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.