Élection de Tos Camara : « Une honte et un précédent dangereux », selon Aliou Bah

La plupart des acteurs politiques n’ont pas apprécié la façon dont l’élection de l’exécutif communal de Matoto s’est déroulée jeudi à Conakry, où Mamadouba Tos Camara, a été élu à la tête de la commune suivis des 7 autres Vice-maires.

En réaction à cette élection qui s’est déroulée sous haute surveillance policière et loin des projecteurs des médias, le leader du MODEL regrette le non, respect des lois et procédures en vigueur dans notre pays.

Pour Aliou Bah, ex-Directeur de communication du Bloc Libéral, cette élection prouve à suffisance qu’il ya encore de l’incertitude quant à la suite des prochaines consultations électorales.

« C’est une honte et c’est un précédent dangereux. Ça prouve qu’à l’horizon 2020, la question ne se joue pas aux urnes et, bien entendu, il appartient à l’opposition et aux forces vives de tirer les conséquences de tout ça », rappelle le leader du parti MODEL

Selon le jeune leader politique, la Guinée court aujourd’hui au gros risque en raison du manque de transparence des autorités en place.

« C’est aujourd’hui un pays qui court de gros risques. Il y a un véritable risque de basculement, parce que le niveau de frustration est tellement élevé à cause de l’injustice, de l’arbitraire qui ne garantit pas une stabilité politique et social de notre pays », prévient l’ex-Directeur de communication du BL.

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.