Election de Tos Camara : L’UFDG compte saisir la justice pour invalider le scrutin

En réaction à chaud de l’élection contestée de son rival, Mamadouba Tos Camara, le candidat de l’UFDG, dont l’élection le 15 décembre dernier avait été contestée par le camp adverse exprime sa désapprobation.

Kalémodou Yansané qui ne s’est pas rendu sur les lieux, tout comme les autres conseillers de l’UFDG, dénonce le manque de transparence dans ce scrutin.

« Nous n’avons pas été au vote d’aujourd’hui parce nous avons demandé au ministre de nous dire quel est l’objet de la réunion d’aujourd’hui, il a répliqué pour dire que l’objet de la réunion d’aujourd’hui c’est l’élection du maire. Nous, nous avons dit que le maire de Matoto a été déjà élu devant la presse ». En plus, ajoute-t-il, «  La loi prévoit que le vote soit convoqué par arrêté du ministre, mais c’est le secrétaire général qui a pris note pour convoquer les conseillers. Nous ne pouvons pas les suivre dans ça. », a-t-il laissé entendre.

Ajoutant que : « Les 14 élus de l’UFDG ne sont pas venus, celui du PEDN n’était pas là, celui du RPR est à Kamsar, il y a un qui est décédé, le deuxième du PUP n’est pas venu. Il y a d’autres partis qui n’étaient pas conviés, je ne citerai pas leurs noms ici, et il y a même des élus du RPG Arc-en-ciel qui n’étaient pas conviés. », regrette-t-il.

« Dans la salle, il n’y avait plus de 15 personnes physiquement présentes. Est-ce que c’est ce que nous voulons pour la Guinée ? », s’interroge Kalémodou Yansané.

Malgré tout, le parti de Cellou Dalein Diallo compte saisir la justice pour invalider ce scrutin : « On ira au tribunal de Mafanco, et si on n’a pas gain de cause, on va saisir la Cour suprême pour illégalité de droit. », a-t-il laissé entendre.

Il reste à voir si cette plainte annoncée au TPI de Mafanco, portera ses fruits.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.