Élection de maire à Kankan : l’interminable feuilleton que déplore l’UFDG !

L’ultime élection pour la mise en place du conseil communal de Kankan, préalablement fixée par les autorités locales, au samedi 27 octobre 2018 pour des raisons qui restent pour l’instant très obscures, n’a finalement pas eu lieu. Elle a été tout simplement reportée à une date ultérieure. Pour dénoncer cet interminable feuilleton, les responsables du bureau fédéral de l’UFDG, sont de nouveau montés au créneau ce dimanche 28 octobre 2018.

Au cours d’un entretien, le secrétaire général du bureau fédéral de l’UFDG, n’a pas mâché ses mots pour donner son point de vue sur cet autre point fort de l’actualité. D’après Antoine Dôbô Guilavogui, la division qui règne au sein du RPG Arc-en-ciel, parti de la majorité avec 29 conseillers, est le seul fait qui entrave ce processus de mise en place du conseil communal de Kankan.

« Ce qui est entrain de se passer, c’est du jamais vu. De février à maintenant, cela fait pratiquement 9 mois qu’on est entrain de trainer pour la mise en place des maires. Tout ça parce qu’un groupe d’individus présentés sous la bannière du RPG, sensés représenté une communauté, n’arrivent pas à s’entendre. C’est regrettable».

Poursuivant, il enfonce le clou en ajoutant que : « Toute cette mascarade de division prouve à suffisance que cette bande de vautours du RPG ne se bat que pour des intérêts égoïstes et personnels. Aucun d’entre eux ne veut vraiment le développement de Kankan ».

Pour finir, il fait ce plaidoyer auprès de la population de Kankan et interpelle les élus du parti au pouvoir, à faire preuve de responsabilité.

« Tout ce que je peut dire à la population de Kankan, c’est de l’inviter à une prise de conscience. Il faut que Kankan parte de l’avant. Pour cela, il faut qu’on choisisse un fils digne de Kankan, pour être maire quelle que soit sa nature. Cela vaut mieux qu’on opte quelqu’un parce qu’il a duré au sein du RPG non » !

A retenir que l’union des forces Démocratique de Guinée UFDG est venu deuxième avec 12 voix après le RPG dans les élections du 4 Février à Kankan.

Ibrahim Diallo, correspondant www.kababachir.com, à Kankan.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.