Dubréka : le virus Ebola refait surface dans cette préfecture.

Selon nos sources, tout serait parti de la mort d'une femme âgée d'une quarantaine d'années et suivie deux semaines après par son mari Étienne Florence de la direction préfectorale de l'agriculture.

Après examen sanitaire, le résultat s'est avéré positif. Le dimanche dernier, la grande sœur de la première victime aussi a rendu l'âme dans lalocalité de Khabitaye, précisément a Holàyah. Pour le moment, certains malades auraient changé d'adresse pour échapper au contrôle sanitaire.

Sur le terrain, on parle d'un cas probable, 4 cas suspects en cavale, 2 cas confirmés, 3 décès. Il y a une forte réticence des habitants de la zone pour 24 sujets.  Depuis cette réapparition de la fièvre hémorragique Ebola à Dubréka, les populations vivent dans une véritable psychose.

A signaler que jusqu'au 30 novembre 2014, la préfecture de Dubréka a enregistrée 22 cas confirmés, 11 décès, 5 guéris, 6 au centre de
traitement de Donka.

Nous y reviendrons.

Sidi Diallo, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.