Disparition d’El hadj Doura : Son fils n’admet pas que le corps présenté soit celui de son père

Kidnappé depuis le 05 décembre 2017 par des inconnus, l’opérateur économique, El hadj Abdourahmane Diallo, âgé de plus de 80 ans, reste toujours introuvable.

Des informations faisant état de sa mort présumée et de son enterrement dans une localité située dans la préfecture de Forécariah, ne sont pas encore confirmées. Et ce, malgré les rumeurs qui circulent à Conakry et qui envahissent  la toile. Le corps qui aurait été déterré en brousse et présenté par la commission d’enquête, ne semble pas convaincre la famille de la victime.

S’exprimant vendredi matin dans l’émission les ‘’Grandes Gueules’’ chez nos confrères, d’Espace fm, son fils se dit confiant que son papa serait toujours en vie.

‘’J’ai reçu des appels des amis à l’étranger qui me présentent des condoléances, mais moi tant que je n’ai pas vu la dépouille mortelle de mon père je ne peux pas dire que c’est lui.’’ a déclaré Thierno Diallo, qui dit n’avoir pas communiqué avec lui (son père) depuis trois mois.

Ajoutant qu’’’on ne peut pas aller déterrer un corps sans qu’un membre de la famille ne soit présent’’.

‘’Pour qu’on soit certain qu’il est mort, il faut bien qu’on voit son cadavre’’, a-t-il prévenu.

Cinq mois après la disparition mystérieuse de cet opérateur économique, l’opinion publique n’est toujours pas édifiée sur son sort.

Les services de sécurité qui ont procédé à l’arrestation des certains suspects, n’ont toujours pas voulu communiquer la dessus.

Alors qu’on a encore un triste souvenir suite à la disparition du journaliste Chérif Diallo, le 20 juillet 2015 et la découverte du corps sans vie de l’opérateur économique, El hadj Diaby à Coyah, dont on n’a toujours pas communiqué sur les circonstances  de leurs décès, l’on s’interroge sur les raisons de ce « silence radio » des services de sécurité guinéens.

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.