Dernières infos

Départ d’Alpha Condé : le modus operandi du GRUP

Départ d’Alpha Condé : le modus operandi du GRUP

Alpha Condé est devenu un bête qu’il faut chasser du terroir, à cause notamment des grosses dérives enregistrées dans sa gestion du pays. Il est surtout opportun de mettre fin à ses velléités de 3è mandat. Pour y arriver des leaders politiques tels que le parti – le GRUP de Papa Koly Kourouma – s’est trouvé un modus operandi. Favorable aux manifestations politiques, le GRUP à travers Ahmed Kourouma veut ajouter une nouvelle stratégie à l’action. Il s’agit de l’intelligence politique, car, « on a affaire à un fin politique ». C’est pourquoi « seules les manifestations de rue ne suffisent pas. » Et de conclure qu’il n’est pas un politicien de studio radio. Comme pour répondre à un auditeur. Le GRUP était un parti allié au RPG, mais aujourd’hui, il est membre entière à l’opposition républicaine. Il prend part aux marches organisées par cette opposition, même au pire moment du FAD de Sylla et Cie.

Pour ceux qui s’en doutaient, « L’opposition républicaine se retrouve dans la plénitude de sa composition afin qu’on puisse affronter le plus important, le plus essentiel, c’est-à-dire mener le combat politique que nous avons initié afin de changer la gouvernance exercée  dans ce pays. » Il y tout de même des préalables : « Et cette alternance n’est possible  que si l’opposition est unie et forte. Donc, nous avons décidé de taire toutes ces divergences, de tourner la page de ces petits conflits internes. »

Il y a donc de quoi réjouir le GRUP de Papa Koly Kourouma.

Jeanne Fofana, Kababachir.com

A propos de l'auteur

Articles similaires