Déguerpissement des occupants de la décharge de la minière: Les 20 millions proposés jugés insuffisants

Au cours du dernier conseil des ministres, le Président de la République a invité les Ministres concernés à diligenter la mise à disposition des populations riveraines de la décharge de la minière des ressources d’accompagnement de (20 millions de francs Guinéens par famille) dans le cadre du déguerpissement prévu.

Ce montant est jugés insuffisant par les deux centaines familles menacées d’expulsion.

‘’ Les 20 millions là nous emmènent où? C’est avec cette somme que nous allons acheter un terrain et construire une maison? », s’interroge Mamadouba Camara, un habitant de la localité très remonté contre cette décision du gouvernement.

Pour cette mère de famille, cette proposition du gouvernement est inacceptable : « Tout ce que le gouvernement peut faire, c’est de déplacer cette décharge et nous laisser vivre ici en paix. Ou s’ils ont des maisons où nous mettre tous, qu’ils nous les montrent mais on ne nous fera pas quitter avec 20 millions de francs guinéens. », prévient Mme Barry.

Or, le Premier ministre est sans équivoque. A l’occasion de la première journée de l’assainissement, ce samedi 30 juin, il annonce le début des opérations de déguerpissement.

Selon Kassory Fofana, « Le chef de l’Etat, a fait preuve de générosité en dégageant quatre milliards de son budget propre pour apporter un appui aux 201 familles qui doivent être déguerpies pour éviter les éboulements qu’on a connus l’année dernière et qui ont fait mort d’hommes. » Donc, ajoute, le Chef du Gouvernement guinéen,  « c’est pour ça que les camions sont bloqués en attendant que cette opération commence lundi. »

A rappeler qu’une décision du ministre de la justice publiée récemment interdit toute expulsion d’un citoyen pendant la période hivernale.

S’achemine-t-on vers un nouveau bras de fer?

Wait and see (attendons de voir)

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.