Défense et sécuritaire intérieure : le maintien d’ordre en débat

Une réflexion relative au maintien d’ordre public et de la sécurité mobilise des ministres autour d’une Commission interministérielle à Conakry. Cette commission a travaillé et le ministre de la Défense en a rendu compte le jeudi.

Mohamed Diané a rappelé pour l’occasion que l’objectif est de faire l’analyse du contexte sécuritaire en République de Guinée et de définir les mesures sécuritaires d’urgence, les mesures sécuritaires et politiques associées à moyen terme ainsi que les mesures sécuritaires et politiques associées à long terme.

Selon le ministre, l’avènement de la IIIème République est intervenu dans un climat de crise qui a longtemps exacerbé les contradictions entre les communautés à travers le pays et divisé profondément la classe politique. C’est pourquoi estime-t-il les revendications d’ordre politique, social et syndical ont gravement affecté le pays vers la fin de la IIème République et qui ont continué sous la IIIème République jusqu’à la mise en place en 2013 de la nouvelle Assemblée nationale.

Mohamed Diané est revenu sur ce qu’il appelle « un vaste programme de réforme du secteur de sécurité (RSS) », lequel fut lancé, concomitamment avec celui de la Justice. S’agissantdu terrorisme, il a informé qu’un rapport circonstancié d’évaluation de toutes ces menaces intérieures et extérieures, réelles et potentielles contre la République de Guinée avait été alors élaboré en 2015 par la Communauté guinéenne du Renseignement assortie de propositions de mesures de prévention et de riposte. Le Ministre a également évoqué plusieurs autres facteurs de risques importants.

Le Ministre a indiqué que dans le cadre de la Réforme du Secteur de Sécurité, une série de mesures d’ordre institutionnel, opérationnel et législatif ont été adoptées pour faire face à la problématique sécuritaire actuelle, aux problèmes de maintien d’ordre, de délinquance, de crimes organisés et plus particulièrement la menace terroriste. Ce qui place la Guinée de loin en avance sur tous les pays qui l’entourent dans le cadre du renforcement de la sécurité nationale.Le Ministre a souhaité que celles de ces mesures et dispositions inachevées ou non encore mises en œuvre le soient dans les délais les plus brefs.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.