Dernières infos

Daka (Labé) : la mauvaise réputation !

Daka (Labé) : la mauvaise réputation !

C’est l’un des plus grands quartiers de Labé. Il regorge les plus grands délinquants de la ville. Peu accessible, Daka (Labé) a une mauvaise réputation.

C’est du moins, l’accusation que vient de porter contre ce quartier, par le Préfet de Labé, sur les ondes d’une radio de la place. Cette autorité intervenait ainsi sur les derniers incidents survenus ces dernières 72 heures, suite à la mutation aux relents politiques d’un agent de l’Etat qui se trouve être un membre influent de l’UFDG. Les militants voulaient donc en finir avec l’Inspecteur régional de l’éducation, le géniteur des mutations politiques sonnant comme des règlements de comptes.

Muté à quelque 15 Km du centre-ville, l’agent affecté dit ne pas comprendre la motivation guidée par son supérieur hiérarchique, lequel a eu association d’enseignants qui soutiennent les actions d’Alpha Condé, mais dont l’enseignant muté n’est pas membre. Ceci explique cela. S’agissant de Daka, le préfet accuse : c’est de ce quartier d’où est parti les manifestement que Labé enregistre actuellement. Un mouvement qui a vu des gendarmes et policiers s’infiltrer dans l’Hôpital régional pour bastonner tout ce qu’ils rencontrent sur leur passage. « Ils étaient en quête de manifestants », répond le préfet. On a dénombré officiellement : 25 blessés côté forces de l’ordre et 26 côté manifestants.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

A propos de l'auteur

Articles similaires