Dernières infos

Crise dans l’opposition : un manque de discernement, selon Lansana Kouyaté

Crise dans l’opposition : un manque de discernement, selon Lansana Kouyaté

Loin de sa patrie, Lansana Kouyaté tance ses pairs de l’opposition républicaine qui ont vraiment manqué de discernement. Ce, après s’être rappelé le défi qu’avait lancé Alpha Condé en menaçant d’éteindre les opposants. Au propre comme au figuré. Le leader du PEDN rappelle   que le président Condé avait dit haut et fort, à l’époque, que dans un an ou deux, il n’y aura plus d’opposition en Guinée.

Du coup, « C’était un défi que l’opposition devait relever. Parce qu’il a prévenu. Il fait ce qu’il dit dans ce domaine. Dans le domaine de tout ce qui est division, il est le plus grand dénominateur commun de division. Il nous a prévenus. Et, il est à la manœuvre », note Lansana Kouyaté, embarrassé. Pour lui, les divisions sont à trouver ailleurs. C’est pourquoi, « J’accuserai moins le président de la République que le manque de discernement de l’opposition qui aurait été prévenue. Alors, qu’on forme des petits groupes, ce c’est pas ce qui va arranger la Guinée. Je suis pour l’unité. Mais l’unité a une condition. Qu’on dise: non! Nous sommes dans l’opposition. Et qu’on ne cherche pas d’artifices. Un point, c’est tout », se lâche LK, au micro de notre partenaire Nouvelle de Guinée.

Il en veut au chef de file de l’opposition : « En France ici, y a-t-il un chef de file de l’opposition? Il y’a dans les consciences. Dès que vous êtes majoritaires à l’Assemblée, ça c’est automatique. L’opposition a prouvé que le président de l’UFDG était le chef de file parce que les 90 % de réunions de l’opposition se tenaient dans le siège de l’UFDG. Pourquoi on va accepter d’aller là-bas si ce n’est pas une reconnaissance tacite de ce rôle qu’il joue à l’Assemblée? Pourquoi passer par une loi? » Et de conclure : « C’est du politique. Je crois que les grandes démocraties de ce monde ne sont jamais allées jusqu’à créer une loi pour désigner un chef de file de l’opposition. Mais, il est important que les opposants le reconnaissent. Et on l’a reconnu. Artifice parce que c’est cette histoire de chef de file de l’opposition qui a abouti au départ des autres. »

Lansana Kouyaté croit aussi que le départ des autres des autres leaders est dû « aussi à cette manne qui a été donnée mais qui n’a pas été distribuée. »

Juste une querelle d’égos !

Jeanne Fofana, Kababachir.com

A propos de l'auteur

Articles similaires