Cour Constitutionnelle: La crise prend une nouvelle tournure !

La crise institutionnelle qui perdure à la Cour Constitutionnelle prend une nouvelle tournure. Les huit conseillers contestataires ne décolèrent pas. Après l’échec d’une  rencontre avec le Président de cette institution républicaine, ils demandent désormais le départ de celui-ci. Kéléfa Sall donc poussée vers la sortie.

Dans un arrêt public ce mercredi, les frondeurs demandent la destitution  du président Kéléfa Sall et ordonnent l’élection d’un nouveau président dans un délai de 15 jours.

Or, l’article 101 de la Constitution  stipule que : «  La durée du mandat des membres de la Cour Constitutionnelle est de neuf ans non renouvelable, sous réserve de l’alinéa 3 du présent article.

Le Président de la Cour Constitutionnelle est élu par ses pairs pour une durée de neuf ans non  renouvelable. Les membres de la Cour Constitutionnelle sont renouvelés par tiers tous les trois  (3) ans sur tirage au sort ».

Il reste à voir s’ils parviendront à évincer Kéléfa Sall, qui a affiché une position claire quant au respect des dispositions de la Constitution limitant le mandat présidentiel à deux.

Qui aura le dernier mot ?

Les jours qui suivent nous édifieront d’avantage.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.