Côte d’Ivoire: Guillaume Soro à la Haye pour demander pardon à Laurent Gbagbo

Si entre Guillaume Soro et Alassane Ouattara, les relations demeurent toujours troubles, le président de l’Assemblée Nationale ivoirienne serait à Paris pour une éventuelle réconciliation avec son ancien adversaire politique, Laurent Gbagbo, détenu à la Haye aux Pays –Bas.

En effet, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro avait quitté mi-aout 2018, le territoire ivoirien pour une destination inconnue. Selon des informations de plusieurs médias ivoiriens, l’ancien patron de la rébellion ivoirienne serait à Paris pour rejoindre La Haye aux Pays-Bas où se trouve la CPI qui juge les deux politiciens ivoiriens pour de supposés “crimes contre l’humanité”.  Guillaume Soro devrait se diriger vers la prison de Scheveningen, à La Haye les 6 et 7 août 2018, où sont détenus Laurent Gbagbo et son fidèle bras droit Charles Blé Goudé, juste à environ 500m du palais de justice de la Cour Pénale Internationale.

« Il [Guillaume Kigbafori SORO, ndlr ] a annoncé lui-même qu’il irait demander pardon à Laurent Gbagbo. Il ne le fera pas dans la clandestinité », a déclaré Alain Logbognon, ancien ministre des Sports et proche de Guillaume Soro, une information rapportée par abidjanshow.

Mais cette tâche ne sera pas aisée pour le président de l’Assemblée nationale. Selon le porte-parole de Laurent Gbagbo, Justin Katinan Koné, aucune rencontre n’est prévue entre l’ancien président Laurent Gbagbo et Guillaume Soro.

Dans un communiqué, M. Koné a démenti l’information selon laquelle une rencontre serait programmée entre le président Laurent Gbagbo et Guillaume Soro.

« Le Président Laurent Gbagbo rappelle que, bien qu’étant en prison, il reste profondément attaché, comme naguère, à la réconciliation, à la cohésion sociale et à la paix en Côte d’Ivoire. C’est au nom de la réconciliation qu’il a reçu la visite de nombreuses personnalités de toutes les obédiences politiques et religieuses qu’elles soient ivoiriennes ou venant d’ailleurs » précise le communiqué.

 » il [Justin Katinan Koné, ndlr] tient à préciser qu’il n’a pas été encore porté à sa connaissance une demande de visite de la part de monsieur Guillaume K. Soro. Le cas échéant, le Président Laurent GBAGBO avisera. Mais pour le moment, aucune rencontre avec ce dernier n’est prévue au titre de ses visites. », poursuit le communiqué.

Ces visites n’ont donc pas pu tenir et ont toutes été déplacées à des dates ultérieures. Alors, le chemin demeure encore très long pour l’ancien patron de la rébellion ivoirienne, actuel président de l’Assemblée nationale, Guillaume Kigbafori SORO.

www.benintv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.