Dernières infos

Coopération-Rayes: Tenue de la réunion d’évaluation et de programmation, les participants demandent l’institutionnalisation de la SAFRA par la CEDEAO

Coopération-Rayes: Tenue de la réunion d’évaluation et de programmation, les participants demandent l’institutionnalisation de la SAFRA par la CEDEAO

La réunion d’évaluation de la 27ème édition de la Semaine de l’Amitié et de la Fraternité (SAFRA) organisée à Gabou, République de Guinée Bissau et de programmation de la 28ème édition prévue en décembre 2017 à Sélibabi, République Islamique de Mauritanie.

La rencontre a été présidée par le directeur de Cabinet du Gouvernorat de Kayes, Meissa FANE, sous le parrainage du Président directeur général (PDG) Groupe Hôtel Tiéba-Kayes, Namono Sanogo, en compagnie du président du Conseil régional de Kayes, Seïdou BERTHE, du secrétaire administratif de la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Kayes et du représentant du Coordinateur des Chefs de quartiers de Kayes, Souleymane KASSE.

Pour mémoire, quatre (04) pays membres sur six (06) ont répondu à l’appel.

Par ailleurs, les participants ont plaidé pour la reconnaissance légale de la SAFRA dans tous les pays et par les organismes régionaux y compris la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Après avoir entendu les propositions de la délégation de Sélibabi, les participants ont fait des échanges fructueux avant d’adopter les décisions suivantes: l’organisation de la 28ème édition de la SAFRA à Sélibabi avec pour thème central : « La problématique de l’emploi des jeunes dans l’espace SAFRA. Quelle coopération entre les villes et pays membres ?», la 28ème édition est placée sous le parrainage de son Excellence Mohamed Ould Abbel Aziz, président de la République Islamique de Mauritanie, la taille des délégations des villes membres est arrêtée à 80 personnes, 70 participants et 10 officiels du Bureau de Coordination et aucun dépassement ne sera toléré, les maires et gouverneurs invités par leurs homologues de Sélibabi seront pris en charge par ces derniers.

S’agissant du symposium, il traitera de la thématique générale de l’édition « La problématique de l’emploi des jeunes dans l’espace SAFRA Quelle Coopération entre les villes et pays membres ? »

Ainsi, l’occasion sera mise à profit  pour approfondir les réflexions déjà faites à Gabou (Guinée Bissau) lors de la 27ème édition. Et des termes références seront envoyés aux Comités Locaux pour dit-on, une bonne préparation de l’édition.

Pour les activités culturelles, les productions devront se conformer à la thématique générale (théâtre, ballet, chants etc…).

Quant aux activités sportives, chaque délégation est initiée à faire parvenir au Secrétaire chargé des Sports du Bureau de Coordination les disciplines choisies conformément à l’esprit de la SAFRA (Amitié, Fraternité et non Compétition) et ceci, en fin novembre au plus tard.

Selon les recommandations, une mission de la préparation de la 28ème édition sera organisée par le Bureau de Coordination du 1er au 03 décembre 2017 à Sélibabi.

Pour le suivi l’institutionnalisation de la SAFRA (reconnaissance juridique, agrément auprès de la CEDEAO et autres institutions), le Bureau constituera une Commission composée du Président de la Commission Scientifique, du Secrétaire Exécutif et d’un représentant par Comité Local  pour la définition et la mise en place d’un plan d’action avant la prochaine édition.

A noter que la cotisation annuelle 2017 se chiffrant à 100.000 FCFA par pays membre, sera payée au plus tard, à la 28ème édition à Sélibabi.

 

About The Author

Related posts