Congrès du SLECG version Sy Savané : La mise en garde d’Aboubacar Soumah

La crise syndicale risque de connaitre une nouvelle tournure après l’annonce d’un nouveau Congrès du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG).

Alors que ce nouveau congrès, qui se tiendra à Conakry les 16 et 17 mai 2018, devrait permettre de renouveler le bureau exécutif version Sy Savané, le Secrétaire général de l’organisation syndicale, s’oppose à sa tenue et menace de déclencher une grève.

Réagissant à la tenue de ce Congrès, Aboubacar Soumah a tout simplement indiqué, qu’ils (Sy Savané et Cie) trouvent une autre appellation pour leur syndicat.

« Le SLECG, lui, est unique. Il a déjà tenu son congrès. Le bureau exécutif mis en place est le seul porte-parole de l’ensemble des enseignants de Guinée et interlocuteur du gouvernement », a-t-il laissé entendre.

Toutefois, prévient le Secrétaire général du SLECG, « S’ils tiennent un congrès sous le label du SLECG, nous allons déclencher une grève dans les jours à venir », a-t-il avertit.

S’exprimant chez nos confrères de Djiguifm,  le ministre du Travail, a pour sa part indiqué, qu’il est inconcevable pour le gouvernement de continuer à entretenir cette division.

Pour Albert Damantang Camara, cette division, « nous complique beaucoup la tâche et c’est pour cela qu’on ne peut pas continuer éternellement de cette manière. On a pensé qu’après les grosses crises et que certaines revendications ont été satisfaites, les parties elles-mêmes, par sagesse, allaient s’entendre. Si elles ne s’entendent pas, on ne peut pas continuer à se diviser en plusieurs parties pour négocier avec l’une et l’autre. Ça ne peut pas continuer comme ça. », a avertit de son côté le porte-parole du gouvernement.

En attendant le jour-J, la tension reste palpable et les deux camps sont plus que jamais déterminés.

Est-ce que c’est le début d’une nouvelle crise sociale ?

Les jours qui suivent nous édifieront davantage.

Mariam Diallo, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.