Condé à propos de la Guinée : « Pendant 40 ans, j’ai refusé toute participation à la gestion »

Alpha Condé qualifie ses opposants comme étant les principaux acteurs du retard de la Guinée. Eux, au moins ont servi la Guinée. Ils connaissent la Guinée et la mentalité de ceux qui la composent. Alpha Condé quant à lui a avoué de n’avoir pas connu la Guinée et les Guinéens et c’est pourquoi, selon lui, il n’a pas réussi à poser des actes appréciables.

Il va de soi, surtout que, maladroitement, il le dit à qui veut l’entendre : « Moi, pendant 40 ans, j’ai refusé toute participation à la gestion parce que j’estimais que la vision que j’ai de la Guinée ne peut pas me permettre de participer à la gestion. C’est pourquoi je n’ai jamais accepté de participer à un gouvernement. Parce que j’avais une ambition pour mon pays et je suis certain que ce pays est capable d’être au rendez-vous de cette ambition. Il suffit seulement qu’on ait l’amour de son pays. » Quand on aime son pays, on le sert en temps opportun, on ne le pille pas. On ne le livre pas à des vautours venus des autres cieux. On éloigne ses amis, ses copains et coquins de la gestion des ressources minières, des fonds publics.

Si aimer la Guinée c’est diviser ses fils, c’est cultiver le clientélisme, le népotisme et l’ethnocentrisme avant de mettre le pays en danger et agenouiller, alors on est bien servi. Alpha Condé sur qui pèsent de nombreux soupçons entachant son parcours et sa personnalité d’opposant se dit aujourd’hui amoureux de la Guinée. Plutôt désespérant.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.