Complot contre Don Kass : qui est donc cette entremetteuse?

Qui pourrait être alors cette dame à travers laquelle Malick Sankhon, patron de la CNSS envoie des piques à Kassory Fofana dans le but de saboter le magister de celui-ci, au nom d’une prétendue jalousie, voire de querelle de leadership ?

On cherche bien à dévisager  cette dame dont le nom n’a pas encore été révélée au public, mais dont Alpha Condé a dénoncé les agissements sataniques, à l’encontre de son Premier ministre. Il aura fallu en effet, le courage du nouveau DG de l’OGP Capi Camara afin qu’on parvienne à démêler l’écheveau : Kiridi Bangoura (Secrétaire général à la présidence de la République) et Malick Sankhon (DG de la CNSS) sont soupçonnés être des crocs-en-jambe. Le dernier en veut à mort Don Kass, lequel est tout aussi suspecté de vouloir débarquer le géniteur des Chevaliers de la République et réduire les saignées financières de la CNSS. C’est donc dans cette nébuleuse sans nom que vient un 3è larron étant la réelle entremetteuse satanique. Celle qui tire les ficelles et fait monter les enchères. Le président Condé lui et certains proches connaissent la dame en question mais ont refusé – peut-être pour la dissuader – de révéler son nom.

Selon des sources concordantes, c’est cette dame qui envoyait des SMS demandant au président de ne pas nommer Don Kass. Il se trouve qu’elle est membre de la COBAD, structure du patron de la CNSS. Les deux filent le parfait amour et le mauvais coton. C’est connu de tous. Les derniers déplacements de Malick vers chez le PM en disent longtemps sur le mea culpa. Mais aussi de la teneur de la menace du président : « Celui qui ne soutiendra pas mon PM, doit s’en aller », avait lancé Alpha Condé aux cadres de la Basse-côte.

En réalité, le président aime ces genres d’inimitiés afin de s’assurer une certaine loyauté à toutes épreuves. Autant faire attention à ces prises de positions plutôt douteuses.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.