Le choix de l’opérateur GEMALTO n’est pas définitif, selon un membre de la CENI

Un atelier de formation de trois jours à l’intention des cadres de la CENI, commission électorale nationale indépendante s’est ouvert ce mercredi 19 novembre à Conakry. Il porte sur l’usage de la Biométrie en Guinée, le respect du droit à la vie privée et la protection des données personnelles. Les enjeux et les perspectives de la biométrie dans le processus Electorale en Guinée  seront au  centre des débats. 40 cadres sont concernés par cette première étape. 

En marge de la cérémonie d’ouverture, le directeur de formation et accréditation de la commission électorale a précisé que le choix de GEMALTO n’est pas définitif.  

 “La CENI a annoncé le recrutement d’un nouvel opérateur technique. Mais tout n’est pas fini. Nous sommes à la phase de négociation par rapport  aux finances que l’opérateur a proposé. S’il n ya pas de compréhension on fera recours au second sur la liste”, a expliqué Jacques Bonimy.

 En tout cas, même si l’opposition ne conteste pas le choix, elle affirme n’avoir pas été associé.

Oumar Rafiou DIALLO, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.