Choix des candidats pour les Mairies : le RPG plonge !

Le parti au pouvoir est manifestement en train de payer son choix politique hasardeux. What plonger the party: «Nous avons des problèmes de candidatures où nous avons gagné à cent pour cent», un tout de suite tranché le RPG.

Damaro Camara a ajouté un rapport de problème, «On a préféré attendre, on a préféré attendre, et il y a plusieurs candidatures dans certaines circonscriptions. »

Il y a des groupes de militants et responsable du parti au niveau local: «La discipline du parti va prévaloir. Nous avons organisé des élections démocratiques dans les zones primaires, pour dire, entendez-vous, trouvez le candidat à la mairie, ce n’est pas le choix du parti, c’est votre choix des maires et des vice-maires. Le processus est en cours et les missions du parti sont allées pour faire. »

Mais, selon toute vraisemblance, ce comportement va au-delà de l’indépendance, au lieu de l’ambiance de règne où tous les combattants se font, une adresse avant le bateau ne s’enfonce définitivement. Place donc aux coups bas et autres coups fourrés. Tout est permis.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.